L'Avenir Agricole et Rural 28 mai 2020 à 07h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

Ovins viande : les coûts de production et prix de revient en 2019

L’interprofession Interbev a publié les indicateurs de coûts de production et de prix de revient de la filière ovins viande en 2019, selon les systèmes d’élevage.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’objectif est d’aller vers une prise en compte des coûts de production sur 30 % des volumes.
L’objectif est d’aller vers une prise en compte des coûts de production sur 30 % des volumes. - © CA Moselle

Les indicateurs publiés par Interbev sont établis grâce aux données du réseau d’élevage INOSYS. Le prix de revient du kilo de carcasse vendu mesure le prix de vente nécessaire pour rémunérer la main d’oeuvre et les capitaux propres de l’atelier à un niveau déterminé, compte tenu du montant déjà couvert par les aides et les autres produits (autre que la vente d’agneau).

Pour les calculs, sont considérés comme systèmes fourragers les systèmes sans parcours, intensifiés (chargement supérieur à 1,4 UGB/ha), avec un temps de séjour en bergerie non négligeable et un recours fréquent à l’ensilage d’herbe ou de cultures fourragères (maïs, sorgho). Sont considérés comme systèmes herbagers les systèmes sans parcours et peu intensifiés (chargement inférieur à 1,4 UGB/ha) et localisés en zone défavorisée.

Renouveler la contractualisation

D’après Interbev, la filière des ovins de boucherie affiche une réelle volonté de renouveler la contractualisation. Elle a déjà généralisé, de 2010 à 2016, la contractualisation entre les éleveurs et leur premier acheteur. L’objectif étant d’aller vers une prise en compte des coûts de production sur 30 % des volumes. Pour l’interprofession il s’agit, plus largement, de sécuriser l’approvisionnement des acteurs de la transformation car les opérateurs de l’amont et de l’aval ont besoin de visibilité.
La nouvelle contractualisation est volontaire. Elle est fondée sur une construction des prix qui prennent en compte les coûts de production, mais aussi sur la régularité de la qualité des livraisons, ainsi que le respect des engagements de volumes annuels et des calendriers de livraisons. Des conditions qui permettront la montée en gamme de la production française, selon Interbev.

Dans ce cadre, la section ovine d’Interbev met à disposition différents outils pour aider les opérateurs de la filière dans leur démarche de contractualisation :

- une publication annuelle sur les coûts de production et de prix de revient,
- une publication mensuelle sur les prix de marchés des ovins et des viandes ovines, et leur évolution,
- un guide de contractualisation,
- un exemple de trame pour un engagement contractuel entre l’éleveur et son acheteur portant sur la vente d’agneaux destinés à l’abattage.

Tous ces éléments sont disponibles sur le site internet d’Interbev.

Vous pourrez retrouver l'intégralité de cet article dans notre édition du 29 mai 2020.

Modification temporaire du cahier des charges Label Rouge

Face aux difficultés rencontrées dans le contexte du Covid 19, les professionnels des filières Label Rouge Veau et Agneau ont demandé des modifications temporaires des cahiers des charges, qui ont été validées par l’INAO. Le cahier des charges Gros Bovins Label Rouge n’a pas été modifié.
Suite à la désorganisation des circuits de commercialisation qui provoque des retards dans la sortie des animaux, l’âge et le poids maximum des veaux et des agneaux sont augmentés. Ainsi les éleveurs peuvent les garder en ferme plus longtemps, le temps de trouver un marché.

Retrouvez la suite de cet encadré dans notre édition du 29 mai 2020

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2607 | juillet 2020

Dernier numéro
N° 2607 | juillet 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui