L'Avenir Agricole et Rural 22 janvier 2015 à 08h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

OVINPIADES, Bergers d'avenir

La dixième édition des ovinpiades se déroule actuellement sur toute la France. L'édition régionale a eu lieu au lycée agricole de Choignes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Organisée au Lycée agricole Edgar Pisani à Chaumont (52), la finale régionale Champagne-Ardenne a réuni 35 élèves, âgés de 16 à 24 ans, suivant une formation en lycée agricole (CAPA au BTS), issus de cinq établissements d’enseignements agricoles : EPLEFPA Edgard Pisani – Chaumont (52), LEGTA de Rethel (08), LEGTA de Saint-Laurent - Charleville-Mézières (08), Lycée de la Nature et du Vivant - Somme-Vesle (51), LEGTA Charles Baltet – Saint-Pouange (10).


Le concept des Ovinpiades :dix ans de succèsLes Ovinpiades des Jeunes Bergers sont une compétition organisée par Interbev Ovins et l’ensemble de la filière ovine, qui a pour objectif de promouvoir le métier d’éleveur ovin et de susciter de nouvelles vocations auprès des élèves des établissements agricoles. En effet, 59 % des éleveurs vont partir en retraite dans les dix ans à venir.Chaque année, ils sont environ 750 jeunes élèves de l’enseignement agricole et rural, à tenter leur chance aux sélections départementales et régionales des Ovinpiades des Jeunes Bergers.


Toutes les régions de France participent désormais à ce challenge, et depuis 10 ans, le niveau technique de la compétition ne cesse d’augmenter.La filière a évalué l’impact des Ovinpiades par des enquêtes auprès des jeunes et des enseignants :- 4 000 jeunes ont été sensibilisés grâce aux Ovinpiades ces 3 dernières années- 90 % des jeunes affirment que cette action leur a permis de découvrir cette production qu’ils connaissaient peu ou pas du tout, et d’en avoir une meilleure image


- 46 % des enseignants ­­­­affirment parler davantage de la production ovine aujourd’hui qu’il y a 3 ans à leurs apprenants.

Thomas Ortillon (3e), Pierre Bougueret (1er), Maxime Peigney (2e hors compétition) et Mélanie Henriot, première féminine.
Thomas Ortillon (3e), Pierre Bougueret (1er), Maxime Peigney (2e hors compétition) et Mélanie Henriot, première féminine. - © Estelle DAUPHIN

LES LAURÉATS Tous haut-marnais­

Les candidats sélectionnés localement tenteront de se qualifier pour la 10ème finale nationale qui se déroulera le samedi 21 février 2015, au Salon International de l’Agriculture à Paris. Suite à cette compétition régionale, les 2 candidats arrivés en tête du classement régional auront ainsi la chance d’espérer conquérir le titre national de Meilleur Jeune Berger 2015, et représenteront avec fierté leur région, face aux 36 autres candidats.

 

La meilleure moyenne d'établissement a été attribuée à l'établissement de Saint Pouange, dans l'Aube.Les quatre lauréats sont issus de l'établissement chaumontais EPLEFPA Edgard Pisani. Seuls deux d'entre eux participeront à la finale nationale. Il s'agit de :
- Pierre Bouguéret­- Thomas Ortillon
Maxime Peigney, également chaumontais, qui avait disputé la finale nationale l'an passé, était arrivé en seconde position au niveau du classement régional. Il a cédé sa place à son suivant, Thomas Ortillon, mais sera présent au salon de l'agriculture pour disputer le Trophée National des Lycées Agricoles avec trois autres étudiantes, aux côtés de Gauloise, une limousine suitée de deux ans. Il participera également u pointage de brebis.



Un prix spécial a été attribué à Mélanie Henriot, arrivée en tête des participantes au classement.
Les résultats sont en ligne sur le blog des Jeunes Bergers : http://ovinpiades.hautetfort.com

Pour consulter les épreuves en image, se référer à nos pages 07 et 08 de notre numéro de cette semaine.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2462 | septembre 2017

Dernier numéro
N° 2462 | septembre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui