L'Avenir Agricole et Rural 11 juillet 2019 à 10h00 | Par TM

Nouvelle zone d'activité pour Terréa

A Froncles, Terréa a ouvert un nouveau site qui comprend un atelier de réparation et un magasin libre-service. Le concessionnaire John Deere veut mettre l'accent sur la qualité de ses services.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Les entreprises Game (Montigny-le-Roi) et Breda (55), créées en 1968, font parties des premiers concessionnaires français de John Deere. En 2013 les deux entités fusionnent et donnent naissance à Terréa, qui intégrera Agriteam deux ans plus tard.
Agriteam est un groupe de 5 concessions John Deere qui dispose de 29 bases dans le Centre et l'Est de la France et affiche 110 millions EUR de chiffre d'affaires. Le groupe propose une offre extrêmement complète sur la célèbre marque verte et jaune, du matériel neuf ou d'occasion. Avec 450 personnes, il est le premier groupe français de machines agricoles en concession.

Un site qui permet à l'entreprise de gagner en proximité.
Un site qui permet à l'entreprise de gagner en proximité. - © TM

Axé sur la proximité

Avec un chiffre d'affaires compris entre 50 et 60 millions EUR, Terréa vend annuellement entre 350 et 370 tracteurs d'occasion, ainsi qu'une cinquantaine de moissonneuse-batteuses et une trentaine de téléscopiques (neufs ou d'occasion). Présente de Rethel à Montigny-le-Roi, l'entreprise veut apporter de la proximité à ses clients, avec des responsables de vente qui sont aussi là pour être à l'écoute. «Pour bien servir nos clients ils ne doivent pas faire plus d'une heure de tracteur pour venir nous voir» assure Denis Jennesson, PDG de Terréa.
En Haute-Marne, l'entreprise embauche 160 salariés dont 80 mécaniciens et 30 magasiniers, répartis sur deux sites : Montigny et depuis peu Froncles. «Notre objectif est de ne pas laisser un client en panne plus de 24h» déclare Denis Jennesson, «nous avons acheté 3 batteuses et une dizaine de tracteurs pour pouvoir remplacer des machines en cas de panne». Situé entre Montigny et la base historique de la société à Chaumesnil, Froncles est bien placé. «Et puis on voulait aussi une commune avec des services, en particulier une station essence».

Vous pourrez retrouver cet article dans notre édition du 12 juillet 2019

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2556 | juillet 2019

Dernier numéro
N° 2556 | juillet 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui