L'Avenir Agricole et Rural 04 octobre 2018 à 09h00 | Par Barbara Ducreux

Nouveau : un réseau national technique sur les chiens de protection

Se faire accompagner quand on met en place et on utilise un ou des chiens de protection, c’est désormais possible !

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Un suivi individuel sur l’exploitation est possible lors de la mise en place d’un chiot.
Un suivi individuel sur l’exploitation est possible lors de la mise en place d’un chiot. - © B. Thirion

Trente-cinq ans après la mise en place du réseau chiens de conduite, l’Institut de l’Elevage, à la demande du Ministère de l’Agriculture, a structuré un réseau national visant à accompagner les éleveurs et bergers dans leur travail au quotidien avec leur(s) chien(s) de protection.
Une offre d’accompagnement technique complète basée sur une démarche volontaire, qui commence par une formation collective, dans l’idéal suivie avant l’achat du premier chien, qui se poursuit par un suivi individuel sur l’exploitation lors de la mise en place d’un chiot (4 à 5 visites courtes à des périodes clés du développement du canidé) et qui peut également prendre la forme d’un appui individuel pour des éleveurs qui rencontreraient des problèmes avec des chiens adultes.

La signature d’Idele qui a fait ses preuves depuis des dizaines d’années est conservée : les experts du réseau sont tous des éleveurs (ovins ou caprins) et des utilisateurs expérimentés et reconnus de chiens de protection. Actuellement au nombre de 6, ils seront aidés par des relais locaux, là encore avec un profil agricole, qui assureront les suivis individuels chez les éleveurs de leur département qui en font la demande.
Dans les zones éligibles aux aides à la protection des troupeaux, les prestations proposées par le réseau peuvent faire l’objet de financement par l’Etat et l’Europe (Feader).
Plus d’informations sur http://chiens-de-troupeau.idele.fr

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2525 | décembre 2018

Dernier numéro
N° 2525 | décembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui