L'Avenir Agricole et Rural 24 décembre 2015 à 08h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

MOISSON : Bons rendements et mauvais revenus

2 015 a été marqué par la sécheresse qui a impacté notamment les maïs. La nouvelle année approchant, c’est l’occasion de dresser un bilan de récolte de la dernière campagne.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La bonne moisson et les prix du moment ont donné l’illusion d’une bonne année, mais cela reste insuffisant pour rattraper le retard de trésorerie de 2014..
La bonne moisson et les prix du moment ont donné l’illusion d’une bonne année, mais cela reste insuffisant pour rattraper le retard de trésorerie de 2014.. - © T MORILLON

Comme chaque année, CERFRANCE Sud Champagne a réalisé une synthèse sur les rendements de 2015. Ce travail est fait en collaboration avec les Chambres d’Agriculture de l’Aube, de la Haute-Marne, les groupes de développement et la participation de 500 agriculteurs qui fournissent leurs données.

 

Une météo capricieuse

Le début de la campagne 2014-2015 a été marqué, durant un mois d’août insolite, par de la pluie et de la fraîcheur. Les températures ont ensuite été clémentes de la sortie d’été au début de l’hiver, avec surtout une douceur exceptionnelle de septembre à novembre. Un printemps particulièrement chaud et ensoleillé a succédé à un hiver globalement de saison. Les entrées d’automne, d’hiver et de printemps auront été particulièrement humides. Après une sortie printanière estivale, ce début d’été figure parmi les plus chauds, mais, et surtout, il n’a jamais été aussi sec (d’après le panel des relevés climatiques exploités par CERFRANCE).

 

De grosses quantités en blé...

La récolte en quantité n’a jamais été aussi élevée depuis ces 10 dernières années. Le rendement départemental dépasse nettement la moyenne décennale : +9 q/ha. Sur un historique de 20 ans, des niveaux records ont été atteints dans le Barrois, dans le Grand Bassigny et en Champagne Humide (entre +10 et +16 q/ha vis-à-vis des moyennes pluriannuelles). Toutes les régions agricoles affichent des rendements supérieurs par rapport à la moyenne décennale : 87 q/ha en zone du Der (+10 q), 77 q/ha dans le Barrois (+10 q), 66 q/ha en Montagne (+6 q) et 79 q/ha pour le Grand Bassigny (+13 q). On note une augmentation du poids spécifique par rapport à la campagne précédente et des différences de rendement selon les variétés.

 


Et en escourgeon

Cette moisson est la meilleure de ces 10 dernières années en orge d’hiver/escourgeon. Effectivement, cette récolte 2 015 affiche un bilan de 74 q/ha en Haute-Marne, soit 13 q de plus que la moyenne décennale. Si l’on compare à cette moyenne, chacune des régions agricoles a des niveaux de rendements jamais atteints : 83 q/ha pour le Der (+10 q), 75 q/ha pour le Barrois (+12 q), 68 q/ha en Montagne (+10 q) et 75 q/ha pour le Grand Bassigny (+13 q). Le calibrage subit une baisse de 4 points par rapport à 2014 dans le secteur Montagne et Barrois, il est en moyenne de 82 %. Le taux en protéines reste très correct : 9,6 % en moyenne.

 

De bon à moins bon pour les autres cultures

En orge de printemps, les rendements se rapprochent globalement de la moyenne décennale : 51 q/ha (+1 q) en Haute-Marne, 52 q/ha pour le Barrois (+1 q) et 45 q/ha pour le secteur Montagne (-1 q). Certaines zones ont cependant augmenté leur rendement de façon plus nette comme le Grand Bassigny à 54 q/ha (+5 q) et le Der à 69 q/ha (+5 q). Le taux de protéine baisse par rapport à la campagne précédente, mais reste à un niveau satisfaisant : 9,8 % dans le Barrois.

 

Les rendements de pois de printemps sont en hausse dans notre département : 43 q/ha contre 38 q pour la moyenne décennale. Du côté des colzas, les résultats sont globalement bons : 33 q/ha en Haute-Marne, soit 2 q de plus que la moyenne décennale. La récolte est de 36 q/ha pour le Der (+2 q), 32 q/ha dans le Barrois (+1 q) et 37 q/ha dans le Grand Bassigny (+3 q). Seul le secteur Montagne baisse légèrement : 29 q/ha, soit -1 q. D’une manière générale, on constate également de meilleurs teneurs en huile.

La sécheresse de cet été a fortement impacté la récolte de maïs : 56 q/ha en Haute-Marne contre 80 q pour la moyenne décennale. Toutefois, dans les zones d’élevage, les rendements sont peu représentatifs car la surface moissonnée est fortement réduite du fait d’un report vers l’ensilage. Les tournesols ont également souffert de la météo, le rendement n’est que de 16 q/ha (-8 q par rapport à la moyenne décennale).

 

Des revenus en berne

Il est loin le temps où seuls les conditions climatiques et les rendements faisaient varier les revenus d’une campagne à l’autre. Maintenant, le prix de vente est devenu l’élément le plus déterminant. Les charges ont franchi un palier qui impose des prix élevés pour garantir un salaire. Le secteur Barrois/Montagne verra les revenus progresser de 50 à 100 euros/ha par rapport à l’an passé. Sachant que les revenus en 2014 étaient négatifs, ceux de 2 015 ne seront que très légèrement positifs.

 

En juillet, la bonne moisson et les prix du moment ont donné l’illusion d’une bonne année. En fait, sur les exploitations de grandes cultures, les soldes de gestion 2015 permettront au mieux d’équilibrer les comptes de l’année, mais il n’y aura pas une marge de manœuvre suffisante pour rattraper le retard de trésorerie accumulé l’an passé. En matière de gestion, la priorité reste la consolidation des trésoreries.

 

 

Les conseillers de CERFRANCE Sud Champagne et de la Chambre d’Agriculture de Haute-Marne sont disponibles pour vous accompagner dans vos choix à partir du contexte de votre exploitation.


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2421 | décembre 2016

Dernier numéro
N° 2421 | décembre 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui