L'Avenir Agricole et Rural 13 juin 2013 à 11h27 | Par L'Avenir Agricole et Rural

METHANISATION - Ça (bio)gaz à Montigny le Roi…

À Montigny le Roi, deux projets de méthanisation sont en émergence autour du site de Farm Frites et des serres de concombres.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Al’heure actuelle, 2 bureaux d’études concurrents font de la prospection sur Montigny et ses alentours afin de développer leur unité de méthanisation. Il s’agit d’ANEMOS (développeur basé à Toulouse) et de Méthanéo (bureau d’études basé à Paris avec un partenaire dans les Ardennes).

Tout deux ont pour objectif de monter une unité de méthanisation agricole, collective, fédérant plusieurs dizaines d’exploitations, dans un rayon de 20 km autour de Montigny. Ces projets sont basés essentiellement sur de la biomasse agricole (effluents d’élevage, intercultures, ensilage d’herbe…).

Le but final de ces 2 projets est de valoriser le biogaz produit dans un moteur de cogénération afin de produire de l’électricité, vendu à EDF à un tarif préférentiel, et de la chaleur, vendu à l’exploitant des serres.

 

2 approches différentes…

Les deux bureaux d’étude n’ont pas entamés leurs démarches sous le même angle.

… Anémos privilégie le contact avec les agriculteurs…

M. ROYER de la société ANEMOS a débuté sa prospection auprès des agriculteurs en février 2012. Pour cela, il est allé à la rencontre, individuellement, des exploitants du secteur de Montigny intéressés par le projet. Ces contacts lui ont permis d’appréhender le positionnement des agriculteurs face à un tel projet mais également d’évaluer les matières disponibles et leurs quantités.

Par le biais d’un bureau d’études indépendant, LEDJO Energie, M. ROYER a fait réaliser une étude de faisabilité, dont les résultats ont été communiqués en réunion collective avec les agriculteurs enquêtés, en février dernier.

Cette étude permet d’avoir une première approche du projet et de sa rentabilité, qui au vu des résultats, semble intéressant.

En parallèle de l’étude, M. ROYER a entamé une négociation avec Farm Frite pour le rachat d’une partie de leur site.

 

Pour M. ROYER, la suite des réflexions tourne autour de :

- l’approfondissement de la partie transport des matières entrantes et sortantes de l’unité de méthanisation,

- la concertation des agriculteurs enquêtés pour identifier ceux qui sont prêts à poursuivre le projet.

 

… Méthanéo commence par la zone d’implantation.

Méthanéo, dans sa démarche projet, a commencé par les négociations avec Farm Frite pour le rachat d’une partie du site. Leur réflexion a débuté 2012, tout comme Anémos.

La rencontre avec les agriculteurs du secteur a eu lieu plus d’un an après ce premier contact avec le site industriel, en mai 2013. Cette première rencontre avec le monde agricole s’est faite au travers d’une réunion collective en mairie de Montigny, le 13 mai dernier. Lors de cette réunion, le bureau d’études a présenté les aspects généraux d’un projet collectif et ses expériences en la matière.

La Chambre d’Agriculture dans tout ça…

La mission Bioénergies de la Chambre d’Agriculture a pour but, entre autres, d’accompagner le développement des projets de méthanisation, individuels et collectifs.

Pour cela, la mission a rencontré M. ROYER d’Anémos dès le dé but de sa prospection et l’accompagne dans sa réflexion en participants aux réunions et en étant le relais terrain (connaissance du contexte agricole local et lien avec les co-financeurs – ADEME et Conseil Régional).

La même démarche a été engagée avec Méthanéo.

Les deux projets étant en concurrence et la Chambre d’Agriculture ne pouvant se positionner, un agriculteur du secteur, contacté par les bureaux d’études et élus à la Chambre a été désigné comme référent pour représenter le groupe d’agriculteurs. Il s’agit de Bruno DIDIER, exploitant à Lécourt.

 

Concertation entre agriculteurs

Dans la suite des projets, les agriculteurs souhaitant poursuivre la réflexion seront amenés à se réunir afin d’échanger sur leurs attentes et leurs craintes face à de tels projets. Ces échanges se feront librement, en l’absence des bureaux d’études. La mission Bioénergies pourra être présente afin d’apporter des éléments techniques.

 

Le choix final reste entre les mains des agriculteurs, lesquels doivent tirer partie des avantages d’un tel projet.

 

Pour tout renseignement contacter :

 

Pauline BONNET - Chargée de mission Bioénergies,

Chambre d’Agriculture

pbonnet@haute-marne.chambagri.fr

03.25.35.00.60

 


(DANS NOTRE EDITION DE CETTE SEMAINE EN PAGE 03, VOUS POURREZ LIRE UN ARTICLE SUR LES COÛT DE LA MÉTHANISATION)



Les atouts de la méthanisation …

 

- production d’énergie renouvelable, autre image du monde agricole,
- valorisation locale de cette énergie verte (chaleur et électricité ou biométhane),
- maintient ou création d’emplois locaux,
- traitement de déchets,
- valeur ajoutée pour les effluents d’élevage – désodorisation, transformation d’une partie de l’azote organique en azote ammoniacale (substitution d’une partie des engrais de synthèse)
- captage du méthane (CH4) produit au cours du stockage des effluents,

… dans le cas d’un projet collectif

- partage des risques entre les différents acteurs,
- gestion collective de l’installation (transport, exploitation…),
- économie d’échelle,

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2462 | septembre 2017

Dernier numéro
N° 2462 | septembre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

>

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui