L'Avenir Agricole et Rural 08 août 2019 à 09h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

MALADIES RARES PLUS DE 500 000 EUROS POUR LE PROGRAMME CITIQUE

Cette année, les dons collectés lors des balades solidaires organisées dans le Grand Est par la Fondation Groupama ont servi une même cause : la prévention contre les piqûres de tiques.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Depuis sa création en 2000 la Fondation Groupama se donne comme objectif de lutter contre les maladies rares. Celles-ci n’ont été que récemment prises en compte, le premier plan national datant de 2004, alors que 3 millions de personnes sont concernées. Les actions menées par la Fondation permettent de soutenir l’innovation, la recherche, ainsi que les projets d’envergure régionale ou nationale.

 

Un engagement renouvelé chaque année

Les élus Groupama bénévoles organisent une centaine de Balades solidaires chaque premier dimanche de juin. Des événements qui permettent de sensibiliser le public aux maladies rares, mais aussi à collecter des dons. Ce sont déjà plus de 160 associations qui ont été soutenues, plus de 600 projets financés et plus de 6,7 millions d’euros reversés. L’année dernière plus de 25 000 personnes ont participé, pour une collecte de 296 000 euros de dons.

 

Cela fait 6 ans que les départements du Grand Est sont engagés dans la démarche à travers les 11 Balades solidaires organisées par la caisse régionale. Depuis 2014, les 18 000 participants aux différentes marches ont permis de collecter 265 000 euros de dons et de soutenir 25 associations.

Cette année, les 11 balades étaient divisées en 32 parcours, soit 267 km cumulés. La participation des 4 061 marcheurs a permis de récolter 55 455 euros de dons. En Haute-Marne, la marche organisée à Auberive a réuni 263 randonneurs pour une collecte de 3 850 euros.

 

Suite de l'article en page 6 de notre hebdomadaire de cette semaine

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2562 | août 2019

Dernier numéro
N° 2562 | août 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui