L'Avenir Agricole et Rural 16 août 2018 à 14h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

MAIS : MATIERES SÈCHES

Beaucoup de maïs sont récoltés ou en phase de l’être. Néanmoins, les MS maïs réalisées par la Chambre d’Agriculture de Haute Marne ces trois dernières semaines ont montré une forte hétérogénéité entre secteurs et entre parcelles.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © CA 52

Attention : Certains maïs semés dans les terres profondes ou semés fin mai méritent encore d’attendre avant d’être récoltés !

Pour vous aider à positionner votre chantier d’ensilage, la Chambre d’Agriculture de Haute Marne vous propose, comme tous les ans, des rencontres Matières Sèches maïs qui seront l’occasion d’analyser en direct la matière sèche de vos maïs pour caler vos dates de récoltes.

Comment obtenir votre analyse ?

-Coupez 3-4 pieds de maïs à 10 cm du sol représentatifs de la parcelle (pas au bord)

-Identifiez vos échantillons : variétés, date de semis, lieu de la parcelle.

Attention : Prélevez vos échantillons juste avant de venir afin d’éviter le dessèchement de vos plants.

Les ensileuses tournent

Les récoltes sont en cours depuis plus d’une semaine sur plusieurs secteurs (Colombey les Deux Eglises, Der) et démarrent dans le secteur Barrois. Elles vont se poursuivre durant ces prochains jours. Sur ces zones, une majorité des parcelles est ensilable à ce jour et atteint la plage idéale de maturité (entre 32 et 35 % MS).

Pour les maïs très secs (>35% MS), les réglages de l’ensileuse doivent être ajustés, et ces maïs doivent être ensilés dans le fond du silo. Les maïs dérobés semés mi -mai, titrant entre 24 et 27 % de MS, doivent encore mûrir durant 2 semaines avant d’y envoyer l’ensileuse. Les dérobés qui dépassent 28 % de MS attendront encore une semaine. Lorsque les grains sont tout juste pâteux, même si une partie de l’appareil végétatif est desséchée sous l’épi, mieux vaut attendre la semaine prochaine.

Les maïs couchés par les coups de vent de ces derniers jours méritent d’être ensilés de suite, tout comme les maïs grêlés sur certains secteurs (risque de mycotoxines).

Les chantiers seront plus longs du fait de la difficulté à relever les cannes et l’impossibilité de prendre les parcelles dans les deux sens.

 

Les maïs des terres profondes du Bassigny ou du plateau de Langres méritent de mûrir encore ! Depuis le retour des orages et la baisse des températures, les maïs gagnent en moyenne 0,6 – 0,7 point par jour. Le gain va monter à 0,8 point par jour vu l’augmentation des températures annoncées en milieu de semaine. Les grains vont se remplir et apporter les valeurs nutritives attendues pour tout ensilage de maïs : n’ensilez pas trop tôt !

 

Les repères pour réussir son ensilage

1)Soigner la confection du silo

- C’est aux « tasseurs » de réguler la vitesse d’avancement du chantier, et non à l’ensileuse !

- Pour bien tasser, gonfler au maximum les pneus des engins sur le silo :

- Etaler le fourrage par couches de 15-20 cm maximum

- Mettre les maïs les plus secs au fond du silo, et terminer par les maïs les plus verts au-dessus

- Fermer rapidement le silo après l’ensilage

- Utiliser des bâches de qualité et une bâche 40 microns si possible

- Lester avec des boudins de sable, des tapis de mines ou des pneus en bon état, mais jamais avec de la terre ! Attention à la paille qui peut attirer les souris.

- Laisser le silo fermé pendant au moins trois semaines, temps minimum de fermentation. L’ensilage de maïs n’atteindra les valeurs alimentaires annoncées en analyse qu’à partir de deux - trois mois de fermentation.

 

2) Adapter la longueur de coupe

L’affûtage des couteaux et le réglage des contre-couteaux sont essentiels, d’autant plus que certains maïs peuvent présenter une végétation en partie sèche le jour de l’ensilage. Il faut viser 8 à 10 mm de longueur de brins à l’auge. Au-delà de 30 % de MS plante entière, l’utilisation de l’éclateur est nécessaire pour détruire la structure du grain et limiter leur perte dans les bouses.

 

 

La grille dans notre édition en page 02 vous aidera à déterminer la longueur de coupe adaptée à votre système d'alimentation. Consultez - la


DATES ET LIEUX DE RENDEZ-VOUS

21/08/2018 - 9H30-11H30

Pierrefontaines - Gaec St Hubert (maison)

21/08/2018 - 14H00-16H00

Fayl-Billot - Bâtiment CUMA de Fayl-Billot

22/08/2018 - 14H00-16H00

Hacourt - GAEC de l’Ecluse.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2522 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 2522 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui