L'Avenir Agricole et Rural 24 février 2011 à 15h23 | Par F. LORIOT

Machinisme - Le gazole non routier en 8 questions

Sujet d’actualité, source de rumeurs et d’interprétations, le GNR suscite de nombreuses réactions.Des éléments sont, à présent plus clairs, même s’il reste quelques précisions à apporter.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

1°/ Pourquoi le gazole non routier ?
- Diminuer le taux de soufre dans les carburants, le soufre étant un lubrifiant des éléments d’injection mais aussi un polluant, notamment les suies (fumées). Pour réduire la teneur en soufre dans l'atmosphère et pour permettre aux engins mobiles non routiers d'utiliser des systèmes de dépollution avancés (filtres à particules et SCR notamment).
- Répondre aux exigences des constructeurs qui développent des moteurs demandant du gazole EN590 (blanc), bien plus pauvre en teneur en eau et sédiments ; moteurs qui sont développés de la sorte pour répondre aux normes anti-pollution et où la garantie peut être remise en question avec l’utilisation de fioul.
A noter que les fiouls de qualité supérieure ont le même niveau d'eau et de sédiments que les gazoles.

2°/ De quelle couleur sera-t-il ?
- Il sera rouge clair comme certains constructeurs actuels développant du Fioul de Qualité Supérieure (FQS).

3°/ Est-il risqué pour mes moteurs d’ancienne génération ?
Non car le soufre qui était un lubrifiant pour les injecteurs notamment, sera remplacé par des additifs de lubrifiance comme dans le gazole blanc depuis un certain temps.
Le GNR est avant tout un gazole, donc conçu pour fonctionner avec tous les moteurs diesel.Le biodiesel contenu dans le GNR a l'avantage d'être un excellent lubrifiant. Le pouvoir lubrifiant est ainsi supérieur à celui du fioul et garanti par une spécification.

4°/ Et continuer à mettre du rouge classique dans les moteurs de nouvelle génération ?
C’est Interdit, de plus dans les moteurs de nouvelle génération (tier 4 intermédiaire ou stage 3B à partir de janvier 2011), le système de recyclage des gaz fera que si l’on met du rouge classique avec un fort taux de soufre, les filtres à particules et autres catalyseurs seront très vite dégradés et mettront le tracteur en sécurité.5°/ Quels-sont ses modes de conservation ?
- Il est composé jusqu’à 7% de bio-diesel (dérivé de colza, tournesol, palme), ce qui le rend un peu plus instable à la conservation. Néanmoins un stockage à l’abri de l’humidité et de la lumière sont la clé de la réussite et un stockage de 6 mois à un an est possible.

Cependant, ce carburant est type été en été et additivé pour résister au gel l’hiver, soyez juste vigilant pour votre stockage à l’approche de l’hiver (une réserve d’un an livrée en été ne sera pas exploitable l’hiver car le carburant figera).
Avec le gazole non routier standard il est conseillé de ne pas dépasser 6 mois de stockage car il est difficile de conserver de bonnes conditions de stockage pendant toute la durée considérée. Attention, ce n'est pas une date limite d'utilisation mais une recommandation.La stabilité au stockage sera améliorée avec le gazole non routier de qualité supérieure.
Le GNR de qualité hiver est principalement obtenu par modification de la formule. Une additivation de tenue au froid peut être ajouté selon les cas.
La tenue au froid des GNRs été et hiver de qualité supérieur sera également améliorée.

6°/ Dois-je changer ma cuve ?
Au-delà de l’aspect réglementaire (cuve double paroi ou bac de rétention), si l’on décide de ne pas investir, l’étape obligatoire reste le nettoyage de cuve pour enlever la mélasse contenue dans le fond de cuve, et de plus les impuretés agglomérées sur les parois internes de la cuve seraient décollées par ce nouveau carburant plus agressif.
Si toute fois votre cuve est récente et que vous l’avez toujours remplie avec du fioul de qualité supérieure (Total Fioul Premier ou BP Superfioul) le taux de salissures dans ce carburant étant le même que le gazole blanc (très inférieur au fioul classique même du dit « supérieur »), vous n’êtes pas obligé de nettoyer. Un nettoyage tous les dix ans est recommandé ensuite.
Néanmoins les revendeurs peuvent également vous renseigner, voire vous obtenir de la «pâte à eau» permettant de détecter la présence d’eau dans la cuve.
Le GNR n'est pas plus agressif que le fioul, il est légèrement plus détergent, ce qui peut avoir pour effet un nettoyage des parois.

7°/ Quand dois-je le mettre et pour quels matériels ?
- Officiellement, à compter du 1er novembre 2011 pour les tracteurs agricoles et mai 2011 pour les autres engins. Néanmoins le produit est disponible depuis la parution de l’arrêté du 10 décembre 2010 (annexe). Il paraît plus prudent d’anticiper le basculement de carburant, ne serait-ce que pour organiser de bonnes conditions de stockage.

8°/ Et son prix ?
Normalement, le coût de production du gazole et du fioul étant sensiblement identiques, son prix ne devrait pas trop bouger, et il sera plus stable tout au long de l’année.
« Pâte à eau », type Water Finder
Franck LORIOTFRCuma de BourgogneNicolas Boinon - FDCuma de l’AinYvan Barge - FDSEA de l’AinCorrigé et amendé par,Patrice Laurent - société TOTAL.

Pour vous aider à vous retrouver parmi les évolutions techniques du moment (normes anti-pollution, nouveaux moteurs, nouveau carburant), la Chambre d’Agriculture et la FDCUMA vous proposent une journée ayant pour thème :

Nouveau carburant, nouveauxtracteurs, nouvelles pratiques

Animée par Frank Loriot, conseiller machinisme à la FRCUMA Bourgogne le jeudi 07 avril 2011 de 9 H 30 à 17 H 00 à la Maison de l’Agriculture de Chaumont.
Contenu :- le GNR dans les moteurs agricoles,- clarifier les normes de puissances pour bien acheter- les nouveautés techniques (Common Rail, SCR, AdBlue...)- savoir entretenir son moteur (huiles, filtrations...)- comment les utiliser au mieux et quelles conséquences sur la consommation.

Inscrivez-vous au plus vite (places limitées) auprès du chargé de mission de la Chambre d’Agriculture, Bertand Dufresnoy au 03.25.87.60.20 ou de la FDCUMA 52,Eric AUBRY au 03.25.35.03.92.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2522 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 2522 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui