L'Avenir Agricole et Rural 17 avril 2009 à 11h44 | Par F.Thevenin

Machinisme - Inscrivez-vous pour faire tester votre tracteur !

La FDCUMA relance plusieurs journées de contrôle volontaire au banc d’essai. Trois journées sont programmées pour venir tester son tracteur et connaître ses performances exactes et les éléments permettant une conduite économique.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L’année dernière à mis en avant le coût de l’énergie en agriculture, avec des hausses plaçant le carburant parmi les charges notoires de l’exploitation.

Actuellement, les prix redeviennent raisonnables, mais il ne faut pas pour autant relayer cette préoccupation au second plan. Avec des exploitations plus grandes, des distances qui s’accroissent  on constate de 90 à 120 L/ha en exploitation de polyculture élevage. Les heures annuelles de traction vont de 7 à 13 he/ha. Une économie de 1 à 2 L/ha peut donc avoir des répercussions financières intéressantes, encore faut’il bien connaître l’état de son matériel et la meilleure façon de le conduire.
Rappelons rapidement l’intérêt de passer son tracteur au banc d’essai (puissance et consommation de carburant) :
- connaître les plages économiques d’utilisation du moteur afin d’optimiser son utilisation et diminuer sa consommation de carburant (économie moyenne de 1 l/heure possible !)
- comparer votre tracteur aux courbes de référence constructeur
- détecter les éléments à régler ou à remplacer (injecteurs, avance à injection, régulateur, pompe à injection…)

Pour cela, nous mesurons sur toute la plage de régime :
- la puissance à la prise de force
- le couple et la réserve de couple
- les consommations horaire et  spécifique (qui permet de diagnostiquer les problèmes éventuels)
- le débit de la pompe d’injection

Voici les résultats obtenus sur près de 600 tests réalisés :
- 30 % affichent une surconsommation de 10 à 50 %
- 24 % des tracteurs sont surpuissants de 10 à 30 %
- 20 % des moteurs ont une mauvaise combustion
- 12 % sont sous-puissants d’au moins 10 %
- les injecteurs devraient être tarés ou remplacés dans 36 % des cas
- il faudrait diminuer le débit de pompe à injection dans 24 % des cas
- l’avance à injection devrait être réglée dans 10 % des cas

Concrètement, comment ça se passe ?

Un test dure 1 heure et permet de tester environ 8 à 10 tracteurs dans la journée.
La journée se déroule sur un seul site, généralement une cour de ferme.
L’agent vous remet un document de 4 pages (courbes de puissance, de couple et de consommation, zones de conduite économique, conseils de réglage ou de maintenance…).

Où, Quand et Combien ?

Cette opération à pour partenaire financier l’ ADEME et la région Champagne-Ardenne, ce qui permet de réduire le coût facturé pour le passage d’un tracteur à 90 ?  net à régler directement au moment du contrôle.

Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter rapidement la FDCUMA au 03.25.35.03.92,
à la :

FDCUMA 52,
26 avenue du 109eme RI
52000 CHAUMONT
Fax : 03.25.35.03.41


Vous serez ensuite contactés pour préciser la date et les horaires de passage qui vous seront proposés.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2526 | décembre 2018

Dernier numéro
N° 2526 | décembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui