L'Avenir Agricole et Rural 13 décembre 2010 à 10h26 | Par E. DAUPHIN

Machinisme - Coup de jeune chez Noirot manutention

L'entreprise centenaire implantée à Neuilly-l'Evèque est bien connue des anciens pour ses évacuateurs à fumier. En perte de vitesse depuis le départ en retraite de Monsieur NOIROT, l'entreprise retrouve un nouvel élan suite à sa reprise par un jeune entrepreneur haut-marnais.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Julien KRIN, originaire de Biesles, a une formation en maintenance industrielle. Depuis la reprise de l'entreprise NOIROT en mai dernier, il a embauché un dessinateur industriel et un électrotechnicien. L'équipe compte en tout sept personnes.Le jeune entrepreneur ne ménage pas ses efforts pour développer l'entreprise et la faire connaître, tant à l'échelle locale que nationale en sillonnant la France et en participant à des foires et salons professionnels : foire de Poussay, MIDEST et peut-être la foire de Montigny en 2011...



A la conquête denouveaux marchés



Tout en restant dans le cœur de métier de l'entreprise, Julien KRIN va chercher des marchés dans les secteurs de l'industrie et de la sous-traitance en développant de nouveaux produits.L'entreprise conçoit, réalise et monte du matériel de manutention, convoyeurs, des griffes et bennes électro-hydrauliques, des potences et portiques de levage pour l'industrie. Elle travaille pour des grands noms de l'industrie tels que Plastic-omnium, Michelin, Idex, Entremont, Alstom ou encore Bonduelle... L'entreprise a par ailleurs réaliser un convoyeur de paille pour la chaufferie biomasse du CEA de Valduc.Elle est également impliquée dans le convoyage du fumier pour une usine de méthanisation. La société développe également ses activités dans le domaine de la sous-traitance, taillage d'engrenage, mécano-soudure, chaudronnerie, usinage, et d'autres prestations.



En pointe dans le domaine agricole



L'entreprise ne délaisse pas pour autant le secteur agricole dans lequel elle a fait ses preuves ; l'évacuateur à fumier est un produit en fin de vie en raison des nouvelles normes environnementales, cependant, Julien KRIN table sur l'ouverture à l'Europe de l'Est pour continuer à faire vivre ce produit. En France, il développe le racleur automatique en V, le chien mécanique, les tapis d'alimentation pour les animaux, les ponts roulants équipés de griffes à fourrage, des arceaux de sécurité à installer sur les tracteurs sans cabine et du matériel de transmission... L'entreprise travaille avec des revendeurs de matériel agricole sur toute la France.



Une entreprise ancréedans l'économie locale



L'entreprise fait appel à des fournisseurs locaux autant que possible : les pièces en bois viennent du CAT de Breuvannes, les maillons en fer forgés proviennent d'une entreprise de Nogent...Tout est conçu et monté dans les 2500 m2 de bâtiments, situés au centre de Neuilly-l'Évêque qui ont inspiré le photographe Eric Girardot, réalisateur de l'exposition «L'industrie à visage humain».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2473 | décembre 2017

Dernier numéro
N° 2473 | décembre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui