L'Avenir Agricole et Rural 13 avril 2017 à 08h00 | Par Thibaut Morillon

Les retraités en pleine santé

L’Aropa 52 a organisé son Assemblée Générale le 6 avril à Semoutiers. Les animations 2017 ont été présentées aux adhérents, ainsi que le projet de retraite universelle porté par la Fnaropa. Une pharmacienne a également donné des conseils pour combattre le stress par les plantes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Mme Brocard, Docteur en pharmacie et Daniel Coffinet, Vice-Président de la Fnaropa.
Mme Brocard, Docteur en pharmacie et Daniel Coffinet, Vice-Président de la Fnaropa. - © ™

Plus de 400 adhérents

Le Président Régis Louis a souligné le succès des différents voyages réalisés en 2016 : les sorties dans le Jura, à Nice, à Menton, au château de Cirey-sur-blaise et à Metallurgik Park. Les animations ont aussi trouvé leur public comme l’activité compostage, recettes de cuisine, formation informatique ou le code de la route

Le Président félicite les adhérents pour leur dynamisme, ainsi on compte 403 cotisants à l’Aropa en 2016, soit 19 de plus que l’année précédente. Il fait savoir que le prélèvement automatique permet de limiter les frais de l’association et encourage à y recourir. Il en est de même pour les adresses mail car seulement 60 % des adhérents l’ont communiqué.

Dans son rapport moral, Régis Louis a rappelé les objectifs de l’association. Tout d’abord la défense des retraites et des retraités : «les sujets sont nombreux : la fiscalité, l’adaptation des retraités à la société… L’Aropa peut apporter son aide dans le calcul des retraites grâce à Philippe Bonnevaux (trésorier de l’association, ndlr) qui maîtrise tous les outils et qui offre ses services gratuitement».


De nombreux partenaires

L’Aropa propose également des avantages via les conventions qu’elle a signées avec ses partenaires et grâce à la FRAGE (Fédération Régionale des Aropa du Grand Est) qui couvre également la franche-Comté. «Plus on est nombreux, plus on a de force pour discuter» explique Régis Louis. «Ainsi, Mutualia nous permet d’avoir une assurance décès au même tarif, quel que soit l’âge de l’adhérent. On a une réduction de 30 % sur un certain nombre de produits du Crédit Agricole, Groupama nous propose des réductions intéressantes, Cerfrance offre des outils de gestion de patrimoine à prix avantageux. Il y a aussi la carte Moisson mise en place par la Fdsea ou la carte Butterfly pour des voyages à prix réduits. Enfin, nous avons des conditions préférentielles à la MSA et des réductions pour l’achat de fuel ou de pellets avec CPE Energies».

Le Président ajoute que le rôle de l’Aropa est de vaincre l’isolement en créant des animations car «la retraite créer une vraie rupture, il n’y a plus de reconnaissance sociale. Avec nos activités, nous recréons du lien social entre adhérents». De nouvelles animations vont voir le jour en 2017 comme l’initiation à la composition florale ou la marche nordique.

L’appui de la Fnaropa

Daniel Coffinet, Vice-Président de la Fnaropa a souligné l’augmentation des adhérents à la fédération nationale (+ 4,5 % en 1 an) et a détaillé les actions de l’association. Il s’agit d’un accompagnement tout au long de la retraite : le suivi de la réglementation (évolution du calcul des retraites, fiscalité…), l’information aux adhérents (par internet ou via la revue «Le chêne vert») ou encore l’accompagnement des situations individuelles.

Il y a aussi la défense du pouvoir d’achat qui passe par l’analyse des régimes de retraite et le développement des partenaires. «La maîtrise des tarifs en complémentaire santé est une vraie préoccupation» déclare Daniel Coffinet, «nous essayons d’avoir des prestations de service à moindre coût et nous nous penchons aussi sur la fiscalité des services à la personne».

Vous pourrez retrouver la suite de cet article dans notre édition du 14 avril 2017.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2453 | juillet 2017

Dernier numéro
N° 2453 | juillet 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui