L'Avenir Agricole et Rural 05 mars 2015 à 08h00 | Par E. Dauphin

Les jeunes à l’honneur

Le Salon réserve une place particulière aux jeunes éleveurs à travers des épreuves mêlant technicité, fair-play et bonne humeur. Retour en image sur les derniers classements.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’équipe chaumontaise qui a participé au TNLA (© F.T.) L'équipe chaumontaise qui a participé au TNLA © F.T. 1ere de section Anaïs de Brainville, championne Petite Taille © F.T. 4e de section grande taille Noémie de Brainville de Jean-Lou Royer © F.T. Participation aux ovinpiades © F.T. Pierre Bouguret © F.T. Thomas Ortillon © F.T. Angel du Pin, SCEA du Pin © F.T. Anais de Brainville © F.T.

La finale nationale des Ovinpiades

Dans notre édition du 23 janvier, nous revenions sur les sélections régionales des Ovinpiades qui s’étaient déroulées au Lycée Agricole de Choignes. Deux élèves de l’établissement s’étaient qualifiés pour représenter la Champagne Ardenne lors de la finale nationale : le haut-marnais Pierre Bougueret et le marnais Thomas Ortillon, aux côtés de 37 finalistes.

Pierre Bougueret 18 ans, est élève en Terminale Conduite et Gestion d’Exploitation Agricole à l’EPLEFPA Edgard Pisani à Chaumont. Pierre a grandi dans l’exploitation familiale de 400 brebis. Plus tard, il souhaite reprendre la ferme.

Ce passionné de brebis, mais aussi de foot, de rubgy et de motocross, aime surveiller le troupeau et assister aux agnelages. Pour être sur les premières marches du podium, Pierre redoutait l’épreuve du quiz. Il décroche une treizième place.

Son collègue, Thomas Ortillon est élève en BTS Productions Animales au lycée agricole de Chaumont. Thomas fêtait ses 18 ans le jour de la 10e finale des Ovinpiades. Originaire de Saint Rémy en Bouzemont (51), ce fils de technico-commercial et d’éleveuse a 40 brebis sur la ferme familiale… ce qui lui a permis d’attraper la fibre moutonnière, puisque plus tard il souhaite s’installer.

Au contact des brebis, il apprécie les périodes de mises-bas. Très motivé par la finale, Thomas s’est classé dix-septième lors de la finale.

Cinquante établissements ont participé au Trophée National des Lycée Agricoles, un challenge organisé par nos confrères de la France Agricole et proposé aux lycéens qui comprenait la communication autour de leur participation, la réalisation d’une affiche sur un thème technique, une épreuve de manipulation bovine sur le ring du salon de l’agriculture, une présentation en langue étrangère, ainsi que la tenue d’une stalle personnalisée aux couleurs du terroir. Une cinquantaine d’établissements agricoles, soit trois cents participants ont disputé le Trophée. Parmi eux, le lycée agricole Edgard Pisani avec une équipe de quatre élèves du BTS Production Animale », ainsi qu’un établissement éponyme de Tulle, présentant tous deux la race limousine.

L’équipe haut-marnaise a assuré la tenue d’un blog durant plusieurs mois en amont du salon. Celui-ci a dépassé les 16 000 visites et multiplié les contacts avec la presse locale, profitant ainsi de nombreuses retombées médiatiques. Pour la réalisation de l’affiche, nos choignards avaient choisi de représenter la complémentarité ovins/bovins au niveau de la gestion des pâtures. La présentation de Gauloise et de son veau Jaelle sur le ring a été assurée en langue allemande par Aline, d’origine alsacienne.

Malheureusement tous ces efforts n’ont pas valu à notre équipe les marches du Podium, contrairement à l’établissement Edgard Pisani du berceau de la race limousine, qui décroche une deuxième place dans la catégorie « Race allaitante Grands effectifs ».

Nos choignards se consolent néanmoins en se classant deuxième lors du tournoi de Beach-Volley nocturne organisé en « off » sur le sable du ring.

Tout avait été mis en place par l’équipe du TLNA pour répondre aux exigences du jury
Tout avait été mis en place par l’équipe du TLNA pour répondre aux exigences du jury - © F.T.

Un stand bien garni

L’affiche sur la mixité ovin/bovins, la croix de Lorraine, la banderole du conseil général, la déco en osier, quelques gourmandises locales, Choue, Langres de la fromagerie Schertenleib, emmental de la fromagerie Marcoux à Andilly-en-Bassigny et bien sûr les stars de la semaine : Gauloise et son génisson Jaelle.




Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2469 | novembre 2017

Dernier numéro
N° 2469 | novembre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui