L'Avenir Agricole et Rural 01 octobre 2020 a 10h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

Les gîtes labellisés subissent la concurrence

Le nombre d’hébergements et la commercialisation des Gîtes et Chambres d’hôtes labellisés de Haute-Marne ont baissé en 2019. Toutefois la bonne saison touristique 2020 pourra peut-être permettre de rebondir.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Pour la Présidente de l’association Brigitte Fischer-Patriat (au centre), un hébergement labellisé est une garantie de qualité pour les touristes.
Pour la Présidente de l’association Brigitte Fischer-Patriat (au centre), un hébergement labellisé est une garantie de qualité pour les touristes. - © TM

L’association des Gîtes et Chambres d’Hôtes labellisés de Haute-Marne a tenu son assemblée générale le 17 septembre au Conseil départemental. La présidente Brigitte Fischer-Patriat a longuement évoqué les conséquences du covid : « l’économie touristique a été fortement ébranlée, nous devons plus que jamais être solidaires dans une période où l’offre touristique est de plus en plus diffuse et où la concurrence est de plus en plus forte ».

Conséquences du covid
Les français ayant cherché de grands espaces, des zones moins densément peuplées et surtout un tourisme vert, la Haute-Marne tire son épingle du jeu et affiche un bon taux d’occupation de ses hébergements labellisés pour l’été 2020, ce qui compense quelque peu les chiffres catastrophiques du printemps. « On a fait une formidable saison d’été, le retard du printemps a quasiment été rattrapé » indique le directeur de la Maison départementale du tourisme (MDT) Thomas Corvasce.

Une tendance à la baisse

En 2019, on dénombrait 136 structures d’accueil labellisées Gîtes de France dans notre département et 106 labellisées Clévacances, soit la capacité de loger plus 1700 personnes. Malheureusement le nombre de logements est en baisse pour la cinquième année consécutive avec une quarantaine d’hébergements de moins depuis 2015.

Les départs ne sont toujours pas compensés par les créations. Cette baisse s’inscrit dans une tendance nationale qui est liée à la concurrence des différentes plateformes de réservation sur le web. La fédération des Gites de France tente de redynamiser la marque depuis deux ans via des spots télévisés.

Des logements de qualité

Pour 2020, les avis des clients qui séjournent dans notre département sont d’un très bon niveau. La Haute-Marne possède un parc d’hébergements labellisés de bonne qualité puisque 80 % sont classés 3 ou 4 épis (normes de confort, 5 étant le maximum). Le Domaine de Grandville à Vraincourt devient le premier gîte du département à être homologué 5 épis.

L’association a enclenché un certain nombre d’évolutions pour dynamiser la communication et la commercialisation comme la création d’une page Facebook en juillet dernier. Elle a également organisé des accueils avec des journalistes français et étrangers, ce qui permet de réduire les coûts de promotion par la publication d’articles de presse.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2667 | août 2021

Dernier numéro
N° 2667 | août 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous