L'Avenir Agricole et Rural 06 mai 2020 à 16h00 | Par CA 52

Les éleveurs retrouvent leurs conseillers, sous le signe de la sécurité !

Les équipes du Pôle Élevage de la Chambre d’agriculture ont gardé le contact pendant le confinement et ont utilisé ce temps pour bien préparer leur retour sur le terrain et répondre aux besoins et inquiétudes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Mobilisation des équipes d’agents de pesée et de conseillers pour rencontrer rapidement un maximum d’éleveurs.
Mobilisation des équipes d’agents de pesée et de conseillers pour rencontrer rapidement un maximum d’éleveurs. - © CA 52

Le Contrôle de Performances en télétravail... On y a bien réfléchi... Malgré les évolutions technologiques d’aujourd’hui, la pesée des vaches laitières en télétravail par nos agents reste ambitieuse !

Les principales préoccupations des éleveurs portent sur le rationnement printanier, les difficultés d’approvisionnement en tourteau et les moyens pour répondre à la baisse de production souhaitée par les laiteries. Ainsi, durant le confinement, les conseillers ont continué d’apporter leurs préconisations aux éleveurs à distance, adaptant leurs échanges en fonction du contexte.

Dès le 9 avril, les contrôles sur robots de traite ont pu reprendre n’engageant aucun contact entre éleveur et agent. Le Pôle Élevage a également proposé à une vingtaine d’éleveurs volontaires de se contrôler seuls.
Le 27 avril, les activités de CPL ont repris dans leur intégralité. L’équipe des conseillers est venue soutenir l’équipe d’agents de pesée. Des protocoles allégés sur une traite ont été proposés pour rencontrer un maximum d’éleveurs dès la reprise. C’est ainsi que plus de 130 pesées ont été réalisées en 10 jours au lieu des 80 habituellement effectuées. Cette reprise d’activité en élevage se fait sous conditions : proximité avec les animaux, les silos, les pâtures… mais pour la sécurité de tous, pas trop près des éleveurs !

Pas de répit pour l’équipe EDE !

Depuis le début du confinement, l’équipe s’est réorganisée pour pouvoir répondre à distance aux éleveurs, pour assurer l’édition des passeports et pallier aux urgences d’identification et de traçabilité en toute sécurité sanitaire.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2613 | août 2020

Dernier numéro
N° 2613 | août 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui