L'Avenir Agricole et Rural 01 avril 2020 à 18h00 | Par Céline BARTHELEMY - FRSEA GE

« Les anciens ne lâchent rien »

Une centaine d’anciens exploitants s’est rendue au congrès de la Snae (leur section nationale) les 9 et 10 mars à Paris. Parmi eux, la délégation du Grand Est, amputée des représentants alsaciens. Respectueux des consignes de sécurité face au Coronavirus, ces derniers n’ont eu d’autre choix que de rester confinés, non sans un certain pincement au cœur. Retour sur deux journées d’échanges.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le conseil d’administration a été renouvelé à 47 %.
Le conseil d’administration a été renouvelé à 47 %. - © C.B.

C’est en pleine crise sanitaire que s’est tenu le 45e congrès de la Section nationale des anciens exploitants (Snae) à Paris les 9 et 10 mars. Les désistements forcés, du côté des adhérents comme du côté des invités, n’ont pas entaché le bon déroulement de la rencontre.

Le rôle du médiateur
Hélène Blaud et Annie Legier, secrétaires générales de la Snae, ont présenté le rapport d’activités 2019 : revalorisation des retraites, élections Cda et Msa, recrutement de nouveaux membres, rencontres avec les préfets… autant de dossiers pour lesquels les membres de la Snae se sont énormément investis. Un véritable travail de fond devra se poursuivre en 2020 sur les retraites : le pouvoir d’achat, l’harmonisation du système de réversion, le rétablissement de la demi-part pour les veuves et veufs, la dépendance…
Par ailleurs, la Snae a fait part de ses différentes activités pour animer le réseau. Une formation sur la médiation a mis en exergue son rôle, ainsi que celui du médiateur.

Ne pas tomber dans l’oubli

Pascal Cormery, président national de la Msa est venu expliquer l’avis défavorable émis par la Mutualité sociale agricole face à la réforme des retraites. « La Msa étudie les aspects circonstanciels, c’est pourquoi elle a adopté cette position. C’est ce qui a permis que certains points soient mieux examinés, nous permettant ainsi d’être opérateurs de retraite et non de disparaître. A ce jour, on ne parle pas de l’étude d’impact, ni même des retraites actuelles et encore moins du statut des femmes ».
Robert Verger, administrateur à la Fnsea, a souhaité remonter le moral de l’assistance. Après avoir contesté les données présentées par le président de la République au Salon de l’agriculture, il a annoncé le rendez-vous fixé avec le ministre de l’Agriculture, pour confronter ses chiffres. « Il y a encore du travail, mais la porte n’est pas fermée. Dans le 49.3 ce sont deux de nos amendements qui ont finalement été repris. Nous allons attaquer le débat au Sénat et mettre les politiques face à leurs responsabilités ».

Elle a félicité les participants pour les 47 % de renouvellement au conseil d’administration, mais pas seulement. « Le congrès s’est déroulé dans une ambiance très vive autour de la réforme des retraites et dans un contexte de Coronavirus, mais vous avez résisté, vous êtes des rebelles, bravo ! Respectez toutes les mesures de précaution mais continuez à vivre et à travailler, car ce qui prévaut c’est la santé et la sécurité de nos membres ». La présidente a abordé la réforme des retraites et le travail effectué à l’échelon local, avant de confier une nouvelle mission aux anciens exploitants : Impactons. « Participez à cette action, répondez aux questions. Un site est d’ores et déjà en ligne et des réunions locales débuteront dès le 12 avril ».

Vous pourrez retrouver l'intégralité de cet article dans notre édition du 03 Avril 2020.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2602 | mai 2020

Dernier numéro
N° 2602 | mai 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui