L'Avenir Agricole et Rural 27 septembre 2018 à 09h00 | Par T. Morillon

Le Secrétaire d’État visite le méthaniseur de Chaumont

Sébastien Lecornu a visité le méthaniseur de Chaumont Agrifyl’s Energie le 19 septembre. Le Secrétaire d’État au Ministère de la Transition Ecologique est venu recueillir les avis des acteurs du terrain.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les exploitants ont expliqué les vertus de la méthanisation au Secrétaire d’Etat. Ce dernier considère que le site de Chaumont est exemplaire.
Les exploitants ont expliqué les vertus de la méthanisation au Secrétaire d’Etat. Ce dernier considère que le site de Chaumont est exemplaire. - © TM

Sébastien Lecornu s’est déjà rendu deux fois en Haute-Marne cette année. Ce 19 septembre, il s’est d’abord entretenu avec la maire de Chaumont pour aborder le plan climat mis en place par la ville : une unité de production d’hydrogène ainsi qu’une flotte de véhicule utilisant ce carburant.

Un militant de la méthanisation

Suite du programme : la visite du méthaniseur de Chaumont, car le Secrétaire d’Etat soutient ce modèle énergétique. «Je suis un militant de la méthanisation, c’est un outil de la diversification des revenus». Sébastien Lecornu veut donc continuer à développer la filière méthanisation, qui représente actuellement plus de 550 installations dans notre pays (tous procédés confondus)

Le président de la Chambre d’agriculture Christophe Fischer a rappelé la situation agricole haut-marnaise et les caractéristiques d’une zone intermédiaire : «beaucoup de sols superficiels et des potentiels limités, d’où la volonté des exploitations de notre département de se tourner vers la diversification pour avoir une plus-value. La méthanisation est une activité économique à part entière, une solution pour consolider les exploitations». Le président a également fait passer deux messages auprès de M. Lecornu : «l’agriculture doit rester maître de la méthanisation» et «la profession attend une véritable définition du monde agricole».

Méthaniseur à injection

En service depuis deux ans, le méthaniseur de Chaumont a la particularité d’injecter du gaz directement dans le réseau local de la ville, alimentant 1350 foyers. Il est l’un des 20 premiers site de ce type en France. 5 agriculteurs sont à l’origine du projet : Jérôme Ferrand, Jérôme Yung et les frères Lahaye : Vincent, Thierry et Paul-Henry. Une diversification qui permet d’avoir à la fois «un résultat agronomique et des revenus stables». Les associés ont un projet de deuxième méthaniseur avec une autre structure : 4 agriculteurs dont la moitié de l’exploitation est en agriculture biologique. Pour tous ces exploitants, la méthanisation est un bon moyen d’obtenir un débouché.

Vous pouvez retrouver cet article dans notre édition du 28 septembre 2018.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2518 | octobre 2018

Dernier numéro
N° 2518 | octobre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui