L'Avenir Agricole et Rural 07 février 2019 à 09h00 | Par T MORILLON

Le regard positif des éleveurs

Le public est venu nombreux à la projection du film « Même pas peur ! D’être éleveur laitier » qui présente différentes orientations prises par des éleveurs. Le côté optimiste du documentaire -parfaitement assumé par les réalisateurs- a divisé les spectateurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
« la salle est comble, cela signifie que les gens s’intéressent à ce beau métier » se félicite Hervé Marainville.
« la salle est comble, cela signifie que les gens s’intéressent à ce beau métier » se félicite Hervé Marainville. - © T MORILLON

Le 31 janvier, plus de 200 personnes se sont déplacées au cinéma A l’Affiche à Chaumont pour écouter des témoignages d’éleveurs laitiers. Une soirée organisée par la coopérative laitière Sodiaal. Ce documentaire est une immersion dans 7 fermes aux situations très différentes. Il cherche à comprendre les motivations des éleveurs et ce qui les pousse à faire certains choix.

Un film sur les éleveurs
Les réalisateurs Hervé Morainville, directeur du BTPL (Bureau de Technique de Promotion laitière) et Thierry Hetreau, vétérinaire et formateur au centre d’élevage de Poisy (74), ont voulu mettre en avant la noblesse du métier et en faire ressortir l’attractivité en plaçant l’Homme au centre des projets. Thierry Hetreau avait déjà réalisé un film sur le bien-être animal intitulé « Même pas peur ! ».

Même si la première minute du film évoque les difficultés rencontrées actuellement par le monde de l’élevage, l’accent est mis sur le plaisir que procure la profession : être garant du paysage et de la biodiversité, cultiver ses terres au rythme des saisons, la joie d’être avec ses animaux ou de gagner un concours. Mais être éleveur, c’est surtout avoir une grande liberté dans ses choix, mais toujours entre passion et raison.

Des profils différents
En Normandie, Patricia et Jean-Charles ont repris l’exploitation familiale (60 vaches et 65 ha) qu’ils ont modifiée à leur convenance en construisant un nouveau bâtiment et en créant un atelier fromager fermier. « Cela nous permet d’être maîtres de notre matière première ». Ils évoquent le plaisir de travailler au contact de la nature, les beaux paysages qu’ils côtoient chaque jour, la valeur sentimentale des terres familiales et la chance de pouvoir travailler avec leurs enfants. Leur meilleure récompense provient des compliments de leurs clients sur la qualité des fromages : une véritable reconnaissance de leur travail.

Des installations hors cadre
Extérieurs au milieu agricole, Sophie et Stéphane ont quitté la France pour la Nouvelle-Zélande où ils gèrent une grande ferme pour un gros propriétaire. La structure, en système sans bâtiment (100 % herbe), emploie 6 personnes toute l’année. En Nouvelle-Zélande, celui qui finance peut être différent de celui qui décide et celui qui travaille et fait travailler peut encore être un autre. « Ici la logique économique est différente, les propriétaires sont des investisseurs. On est loin du modèle familial comme en France ».

À l’inverse, Hermian et Elke sont des néerlandais qui se sont installés en Pays de la Loire. « Nous ne sommes pas du milieu agricole alors on a beaucoup voyagé pour voir ce qui se faisait ailleurs. Pour notre installation on hésitait entre la France et le Danemark, on a choisi la France car on y mange bien et il fait plus chaud. Nous avons pu fonder une famille et vivre à notre façon ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2544 | avril 2019

Dernier numéro
N° 2544 | avril 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui