L'Avenir Agricole et Rural 05 octobre 2017 à 08h00 | Par T. Morillon

Le préfet optimiste pour l’avenir du parc

Lors d’un point presse de rentrée à la Préfecture, Françoise Souliman a donné des détails sur l’avancement du parc national. La charte a été présentée à Paris pour validation et le Ministère rendra un avis technique début 2018.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Françoise Souliman est allée défendre la charte à Paris.
Françoise Souliman est allée défendre la charte à Paris. - © T.M.

PARC NATIONAL

Il y a deux semaines, Madame le Préfet était convoquée à Paris au CNPN (Conseil National de Protection de la Nature) afin d’expliquer la première version de la charte du Parc national. La représentante de l’État, le président du GIP (Groupement d’Intérêt Public), le conseil scientifique et les représentants des Directions des Territoires de Côte d’Or et de Haute-Marne ont exposé le projet de cœur du parc : la sortie des grandes cultures, l’encadrement de la chasse avec la réserve intégrale, le maintien de la sylviculture… Les acteurs ont défendu la charte lors d’un entretien de plus de trois heures. Françoise Souliman a insisté sur l’importance de «la ligne rouge», l’objectif du parc étant de «cultiver la forêt» : «j’ai attiré l’attention du CNPN pour dire que si la ligne rouge était franchie, le projet ne pourrait pas se faire. C’est un parc vivant, il faut faire confiance aux Hommes qui sont sur le terrain».

Echéance décisive

Pour le CNPN, composé d’environnementalistes issus d’associations de protection de la nature, ce projet n’est pas assez ambitieux, particulièrement dans le domaine de la chasse. Mais Françoise Souliman est confiante : «ils ont reconnu la qualité de notre travail, j’étais complètement démoralisée à notre arrivée, mais je suis repartie confiante» et d’ajouter «je suis raisonnablement optimiste, c’est du 50/50».

GIP doit maintenant tenir compte de l’avis des experts afin de travailler sur une nouvelle version. Celle-ci passera par le Ministère de la Transition Ecologique après l’avis technique définitif du CNPN le 25 janvier 2018 pour une éventuelle ouverture du Parc début 2019.

Vous pourrez retrouver la suite de cet article dans notre édition du 06 Octobre 2017.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2473 | décembre 2017

Dernier numéro
N° 2473 | décembre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui