L'Avenir Agricole et Rural 23 février 2017 à 08h00 | Par T.M.

Le numérique au service de l’agriculture

La dernière assemblée générale de l’APVA s’est déroulée le 14 février à la Chambre d’Agriculture. L’association qui fête ses 40 années d’existence a fait appel à 2 spécialistes pour évoquer les possibilités offertes par les innovations numériques.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Depuis 40 ans, le service Productions Végétales accompagne les agriculteurs dans l’évolution des pratiques culturales.
Depuis 40 ans, le service Productions Végétales accompagne les agriculteurs dans l’évolution des pratiques culturales. - © T.M.

Productions végétales

Le Président de l’APVA Mickaël MASSELOT, s’est demandé si les enjeux étaient similaires il y a 40 ans. «Beaucoup de choses ont changé, le poids des normes, le cours des intrants, la dépendance aux aides Pac… Aujourd’hui il est nécessaire de bien réfléchir à ce que l’on met en place sur nos exploitations. Nous devons être performants techniquement et économiquement grâce à des solutions innovantes. Nous espérons que l’APVA sera encore là dans 40 ans pour vous accompagner dans ces évolutions».

Une équipe renforcée

Cecile DECHAUX, responsable du pôle Productions Végétales Agronomie et Environnement est revenue sur les différentes activités de l’association en 2016 et note la bonne progression du logiciel Mes p@rcelles (plus de 200 abonnés) qui fête ses 10 ans.

L’APVA est très impliquée dans la création de GIEE (Groupement d’Intérêt Economique et Environnemental), 4 groupes Haut-Marnais sont toujours en attente de reconnaissance depuis le dépôt des dossiers le 30 septembre 2015. L’équipe Productions Végétales effectue davantage d’accompagnements individuels, elle s’est renforcée en 2016 avec 23 ETP pour 25 agents contre 21 ETP pour 24 agents en 2015. En revanche, le nombre d’adhérents à l’APVA est en baisse : 460 en 2016. Le Président de la Chambre d’Agriculture Christophe FISCHER fait remarquer que le volume financier reste inchangé malgré cette perte : «ce qui veut dire que les adhérents nous font davantage confiance».

Nouvelle offre technique

Jean-Luc FOLLOT, responsable de l’équipe Productions Végétales de Haute-Marne a présenté une nouvelle offre technique, en lien avec les départements de l’Aube, des Ardennes et de la Marne. «L’objectif est d’avoir une offre clarifiée dans son contenu. Il faut un modèle économique viable et stable à long terme avec des coûts de production optimisés, en valorisant les innovations technologiques et la mutualisation inter-départementale». La nouvelle offre est en cours de finalisation, elle sera déployée en milieu d’année. Les messages techniques vont être renouvelés, une hotline sera assurée de 8h à 18h en saison par un conseiller expérimenté du secteur et une application smartphone est en cours de développement. Les agriculteurs auront un «conseiller référent» avec lequel ils auront au moins un entretien en fin de campagne.

Développement des innovations

Pascaline PIERSON est responsable de la «digiferme» installée par Arvalis à Saint-Hilaire-en-Wöevre dans la Meuse, un lieu où les chercheurs expérimentent la ferme de demain. Il y a 3 axes de travail : tester l’existant, tester ce qui peut exister demain, et faire de la recherche et du développement.

Pour ce qui existe déjà, nous avons Taméo, un outil de conseil pour piloter les cultures. Il intègre la météo, le stade de culture, le risque d’apparition des maladies et repère les meilleures périodes d’intervention pour fertiliser, désherber et protéger la culture. Il y a Météus, une station météo et un pluviomètre connectés, Farmstar qui donne des conseils agronomiques en se basant sur des images satellites ou encore We Farm Up, une plate-forme collaborative d’échange de matériels.

Vous pourrez retrouver la suite de cet article dans notre édition du 24 février 2017.

LE BUREAU EST RENOUVELE

Les membres ré-élus :

Julien NOEL

Fabien NIVET

Mickaël MASSELOT

Les nouveaux membres :

Jean-Baptiste DESPREZ

Benjamin GODEFROY

Alexandre DORMOY

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2453 | juillet 2017

Dernier numéro
N° 2453 | juillet 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui