L'Avenir Agricole et Rural 26 mars 2015 à 08h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

Le nouveau Conseil d’Administration de la MSA Sud Champagne

Issus des élections du 3 février 2015, les délégués cantonaux de la MSA Sud Champagne se sont réunis jeudi 19 mars à Bar sur Aube à l’occasion d’une assemblée générale élective.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le nouveau visage du Conseil d’Administration de la MSA Sud Champagne.
Le nouveau visage du Conseil d’Administration de la MSA Sud Champagne. - © E.D.

La forte mobilisation des délégués cantonaux témoigne de leur attachement à la MSA et des nombreuses actions qu’elle mène sur les territoires.

Les délégués cantonaux ont procédé à l’élection des membres du Conseil d’Administration de la MSA Sud Champagne.
Conformément à la législation, 27 administrateurs ont été élus :
• 14 pour l’Aube (5 exploitants,
6 salariés, 3 employeurs)
• 13 pour la Haute-Marne
(4 exploitants, 6 salariés, 3 employeurs).
• ainsi que 2 administrateurs désignés par les UDAF de l’Aube et de la Haute-Marne.
3 membres désignés par le Comité d’entreprise siègent également au Conseil d’Administration avec voix consultative.

Le Conseil d’Administration a ensuite tenu sa première réunion dans l’après-midi pour élire le Président et les Vice-Présidents.

De la reconnaissance et du mouvement

C’est avec une émotion particulière que le Directeur de la MSA Sud Champagne a procédé à la traditionnelle remise de médailles aux salariés cumulant des records d’ancienneté. En effet, à la fin du mois, il quitte définitivement ses fonctions pour faire valoir ses droits à la retraite. Arrivé à la tête de l’institution en 2003, il a rappelé les grandes étapes du chemin parcouru : la fusion avec la MSA de l’Aube, le projet immobilier du quartier Foch, l’organisation des journées nationales MSA... Il a également profité de l’occasion pour féliciter chaleureusement l’ensemble de ses collaborateurs pour les brillants résultats obtenus par la MSA Sud Champagne qui se classe au premier rang national en terme de coûts de gestion.
Son successeur, Stéphane Antigny (à droite sur la photo) était présent. Officiellement en poste à partir du 1er avril, il vient du réseau de la Sécurité Sociale. Statisticien-sociologue de formation, il est diplômé de l’EN3S (école nationale de la Sécurité sociale) et a exercé au sein des CPAM et des URCAM à des postes de direction.
Le nouveau directeur n’a pas caché son enthousiasme à la perspective de rejoindre le réseau MSA.
Il apprécie la dimension participative unique du réseau MSA ; les référents territoriaux sont élus directement par les ressortissants du régime agricole et non par des syndicats, comme c’est le cas dans le régime général. Ce mode de scrutin garanti de mener des actions adaptées aux besoins des territoires. Il souligne également l’intérêt du guichet unique qui permet d’accompagner les personnes tout au long de leur vie.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2473 | décembre 2017

Dernier numéro
N° 2473 | décembre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui