L'Avenir Agricole et Rural 09 juin 2017 à 08h00 | Par T. Morillon

Le Grand Est lance le Pacte pour la ruralité

Le Président du Conseil Régional, Philippe Richert a présenté « le Pacte pour la ruralité » le 30 mai à Montier-en-Der (52). Un grand chantier pour le Grand Est : création d’un fonds d’initiatives rurales, mise en place du très haut débit sur le territoire et versement d’aides spécifiques aux zones rurales et agricoles.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

57 % des communes du Grand Est comptent moins de 500 habitants. « Comment les territoires faiblement peuplés peuvent-ils trouver leur place dans la nouvelle région ? », telle est la question posée par Philippe Richert aux élus locaux lors de la présentation du plan d’action du Conseil Régional. La réponse proposée par ce dernier est le « Pacte pour la ruralité ». Les Vice-Présidents de la région Grand Est Philippe Mangin, en charge de la ruralité et de l’agriculture et Franck Leroy, en charge de la solidarité nationale étaient présents ; porteurs du projet, ils ont répondu aux interrogations du public. Ils étaient entourés de Christine Guillemy, Vice-Présidente de région en charge des mobilités et des infrastructures de transports, Jean-Jacques Bayer, maire de Montier-en-Der et conseiller régional, Marc Berdold, maire de Binarville (51) et Vincent Pacini, professeur au Conservatoire national des arts et métiers, pour une rétrospective économique.

« Le jour même de notre prise de fonction, nous avons décidé que la ruralité serait prioritaire » explique Philippe Richert. La Région a mis en place une large consultation citoyenne (plus de 40 réunions publiques, démarche participative sur Internet…) et a travaillé en étroite collaboration avec les assises de la ruralité le 17 octobre 2016. L’objectif de ce pacte est de soutenir, développer et valoriser l’ensemble des territoires ruraux en tenant compte de leur diversité. Il veut aussi renforcer les liens et les synergies de développement entre les zones urbaines et rurales.

Budget agricole de 9,5 M

« Les territoires ruraux sont extrêmement touchés par la crise agricole, l’agriculture est au cœur de nos priorités car elle contribue à l’équilibre du territoire » constate Philippe Richert. La Région veut donc renforcer ce secteur économique en accompagnant la compétitivité par la modernisation de l’ensemble de la chaîne alimentaire, des champs à l’assiette, et des exploitations agricoles aux entreprises de transformation et de valorisation. Cette année la Région y consacre un budget de 9,5 M.

« Nous voulons participer au développement des fermes du futur, le digital et le numérique offrent des perspectives extraordinaires comme la simplification des procédures » précise Philippe Mangin.

Déploiement du très haut débit

Les opérateurs privés déploient la fibre sur le territoire, mais uniquement dans les zones urbaines, soit sur 266 communes seulement (5 % du Grand Est). La Région a décidé de couvrir les 4 929 communes restantes en adoptant le principe d’un Réseau d’Initiative Publique : les projets départementaux sont mis en commun. La Région investit 1,3 Mdpour raccorder 910 000 prises, ce qui va bénéficier prioritairement aux entreprises locales. « Aucune autre région n’a eu cette ambition. Garantir à tous l’accès à la fibre permettra à de nouvelles entreprises de s’installer sur le territoire » explique Franck Leroy. Un avis partagé par Vincent Pacini : « 60 % des budgets passent dans la voirie, or cela ne crée pas de richesse sur le territoire, contrairement à internet».

12 agences de proximité

Le Conseil Régional a implanté 12 agences sur le territoire pour constituer des échelons régionaux de proximité (aucune commune n’est située à plus de 80 km d’une agence). « Ce sont de vrais foyers de pouvoir régional » précise Philippe Richert, « les agences ne sont pas simplement des bornes d’accueil, il y a un directeur et une équipe pour répondre aux attentes des citoyens ».

Vous pourrez retrouver la suite de cet article dans notre édition du 09 juin 2017.


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2462 | septembre 2017

Dernier numéro
N° 2462 | septembre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui