L'Action Agricole Picarde 04 décembre 2020 a 06h00 | Par Alix Penichou

Le foie gras du Prince Mulard ravira-t-il les papilles cette année ?

La fin d’année est le pic d’activité pour la famille Wissart, productrice de foie gras à la tête du Prince Mulard, à Tully. Cette année, la Covid-19 gâche la fête, mais le savoir-faire et le produit sont toujours d’exception.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Simon procède au gavage au maïs grain. Douze jours sont nécessaires avant l’abattage.
Simon procède au gavage au maïs grain. Douze jours sont nécessaires avant l’abattage. - © A. P.



On l’aime juste déposé sur une tranche de pain croustillante, parfois accompagné d’une confiture d’oignon ou de figue, ou encore poêlé et fondant en bouche : le foie gras est un produit incontournable des fêtes de fin d’année. Au Prince Mulard, à Tully, près de la côte, il s’agit de la plus importante période. «Nous y travaillons depuis septembre», explique Joël Wissart, à la tête de l’entreprise familiale.
Cette année a néanmoins un   [...]

 

� Lire la suite sur le site L'Action Agricole Picarde

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2636 | janvier 2021

Dernier numéro
N° 2636 | janvier 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous