L'Avenir Agricole et Rural 20 mai 2020 à 16h00 | Par T. MORILLON d’après le Conseil Départemental

Lancement des tests de dépistage de Covid-19 au laboratoire départemental d’analyse

Mercredi 13 mai, Nicolas Lacroix, Président du Conseil départemental de la Haute-Marne, s’est rendu au Laboratoire départemental d’analyse accompagné de Madame Élodie Degiovanni, Préfète de la Haute-Marne, et de Damien Réal, Directeur territorial de l’Agence Régionale de Santé, qui répondaient à son invitation.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le ministère de la santé a autorisé le laboratoire départemental à réaliser les dépistages du Covid-19.
Le ministère de la santé a autorisé le laboratoire départemental à réaliser les dépistages du Covid-19. - © Conseil Départemental

Autorise a realiser les depistages du Covid-19 depuis quelques jours, le Laboratoire departemental a reçu un thermocycleur lui permettant de realiser des tests PCR (reaction en chaine par polymerase), pour un investissement de 23000 € HT. A l’aide de reactifs, l’appareil met les prelevements en conditions favorables pour leur lecture et leur interpretation. Les resultats sont ensuite envoyes au laboratoire de biologie medicale du Centre Hospitalier Regional Universitaire de Nancy ou au laboratoire prive « Espace bio » de Saint-Dizier avec lesquels le Laboratoire departemental a conventionne: ces derniers valident les resultats qui sont ensuite adresses au medecin prescripteur du test afin qu’il puisse en informer le patient.

Elodie Degiovanni, Damien Real et Nicolas Lacroix ont pu observer le parcours sanitaire des echantillons et le fonctionnement de ce thermocycleur,
un outil sanitaire au service des Haut-Marnais qui permettra de realiser jusqu’a 240 tests PCR par jour.
Les prelevements PCR (dans le nez) seront realises dans un premier temps dans les Ehpad (residents, personnels) et toutes les structures medico-sociales qui ont un lien etroit  avec le Conseil departemental. Nicolas
Lacroix estime que les particuliers pourront être testes, mais dans un second temps. « On attendra les directives de l’Etat qui imposera peut-être un depistage systematique, mais il y a encore beaucoup d’incertitudes sur cette question ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2601 | mai 2020

Dernier numéro
N° 2601 | mai 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui