L'Avenir Agricole et Rural 23 mai 2019 à 09h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

LAIT : SODIAAL NE JOUE PAS LE JEU

La section Centre-Est de Sodiaal a tenu son assemblée générale à Colombey les Deux Eglises le 16 mai. Pour les éleveurs, la coopérative ne paye pas suffisamment le lait.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Pour la première fois, les journalistes se sont vus refuser l’entrée à l’assemblée générale de la section Centre-Est Sodiaal. Un fait étonnant alors que la transparence est censée faire partie des valeurs d’une coopérative.

Au niveau national, il y avait 11 764 exploitations collectées par Sodiaal en 2017, il n’y en a plus que 11 096 en 2018. Malgré l’augmentation de production moyenne par exploitation (+4,5 %), la collecte totale sur le territoire français baisse de 1,6 % pour atteindre 4,7 milliards de litres.

On dénombre 1 141 exploitations pour la section Centre-Est en 2018, soit une baisse de 4,7 %, en un an. Le volume total collecté en région est de 571 millions de litres (+0,9 %) pour une production moyenne de 500 000 litres de lait par exploitation.

En 2018, le prix du lait A a été de 327 Ä/1000 l. Avec les primes qualités, on atteint 337 Ä/1000 l, ce qui classe Sodiaal dans les plus mauvais payeurs du département.

 

L’usine Entremont à Montigny-le-Roi appartient à Sodiaal.
L’usine Entremont à Montigny-le-Roi appartient à Sodiaal. - © T MORILLON

Action de la FDPL 52 vis-à-vis de Sodiaal


Au niveau national, la FNPL a fait un appel à mobilisation des adhérents de Sodiaal pour provoquer un vrai débat au sein de l’AG. Au niveau départemental, la FDPL 52 a organisé le mouvement.

 

L’idée est simple : fédérer les producteurs Sodiaal sur la déclinaison des Etats Généraux de l’Alimentation au sein de leur coopérative et sa stratégie.

 

La FDPL 52 a proposé une liste de délégués en vue de l’AG de Sodiaal du 19 juin 2019. Plus de la moitié des délégués de la section Centre sont issus de la liste proposée.

 

Dans un même temps, la FNPL propose que les producteurs associés coopérateurs Sodiaal demandent l’ajout de certains points à l’ordre du jour de l’AG Sodiaal, dans le respect des règles de gouvernance de la coopérative.

 

Pour réussir à inscrire ces points à l’ordre du jour, un courrier a circulé afin d’obtenir le nombre de signature nécessaire.

La Haute-Marne a été très active avec plus de 150 signatures obtenues sur les 1700 attendues.

 

Les points de l’ordre du jour demandés à Sodiaal sont en rapport avec :

 

La déclinaison des Etats Généraux de l’Alimentation

Donner un pouvoir de décision à la seule assemblée générale des coopérateurs dans les modalités de détermination du prix inscrit dans le Règlement intérieur dès 2019 ;

Prendre en compte, de manière effective, le prix de revient (Méthode COUPRDO de l’Idèle) et le mix-produits de Sodiaal dans les modalités de détermination du prix du lait payé aux associés coopérateurs dès 2019 ;

de l’écart ou de la similitude par la coopérative Sodiaal entre les modalités de détermination de prix prévus et le prix effectivement payé aux coopérateurs, au profit de l’ensemble des associés coopérateurs dès 2019 ;

La stratégie de Sodiaal au service de ses sociétaires

Inclure dans le règlement intérieur de Sodiaal les grilles de paiement à la qualité du lait prévues dans les accords régionaux interprofessionnels ;

Evaluer les bénéfices pour la rémunération des associés coopérateurs du rachat de Synutra par Sodiaal.

 

La FDPL 52 qui représente les producteurs de lait attend de Sodiaal une application rapide de l’ordonnance coopérative, un retour financier intégral des EGA sur le prix producteur dès 2019 et non sur 3 ans ainsi qu’une amélioration rapide de la performance de la coopérative.

 

Le but du mouvement national et la demande des producteurs est de voir Sodiaal en leader sur le prix du lait. Une accélération de son plan de performance est attendue depuis de nombreuses années par les producteurs, il est temps de passer à la concrétisation et à un retour de valeur.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2577 | décembre 2019

Dernier numéro
N° 2577 | décembre 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui