L'Avenir Agricole et Rural 13 août 2020 à 07h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

La valorisation des jachères enfin possible

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La FDSEA de Haute-Marne avait demandé dès le mois d’avril, la valorisation des jachères pour les éleveurs. Le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a enfin répondu favorablement. Le 3 août, la DDT de la Haute-Marne signale que les exploitants eleveurs se trouvant dans l’incapacite de respecter l’interdiction de valorisation des jacheres SIE en raison de la secheresse pourront mettre en œuvre une demande de reconnaissance de circonstances exceptionnelles.


Les éleveurs doivent signaler par courrier le non-respect de l’interdiction de valorisation des jacheres declarees SIE et demander la prise en compte des circonstances exceptionnelles liees a la secheresse de 2020.


Cette demande doit etre etayee par des elements indiquant :

• que l’exploitation detient des animaux se nourrissant de fourrage produit sur l’exploitation ;
• que la secheresse a provoque un manque de disponibilite fourragere, qui rend necessaire la
valorisation des jacheres pour preserver l’alimentation du cheptel et/ou la tresorerie de
l’exploitation (par exemple en indiquant les couts d’achat de fourrages correspondant, etc.) ;
• les parcelles concernees.

Le courrier doit etre transmis dans les meilleurs delais a la DDT et dans les 15 jours ouvrables suivant la date de valorisation de la jachere.
Les jacheres melliferes ne sont pas concernees par cette derogation. Cette demande permettra de conserver le caractere SIE de la jachere exploitee.
Pour tout renseignement complementaire vous pouvez contacter Patrick Checchi au 03 25 30 79 38 ou par courriel : ddt-telepac@haute-marne.gouv.fr au service economie agricole.

La Préfecture de la Haute-Marne a placé notre département en alerte sécheresse renforcée le 10 août.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2619 | septembre 2020

Dernier numéro
N° 2619 | septembre 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    Voir tous