L'Avenir Agricole et Rural 25 février 2021 a 09h00 | Par C. BARTHELEMY

La Section des anciens a adopté la « visio »

Le conseil d’administration de la SRAE du Grand Est s’est tenu le 2 février, en visioconférence. Une première pour les membres, désireux de conserver, coûte que coûte, le lien qui les unit pendant la crise sanitaire. Tous sont parvenus à se connecter et à participer activement aux échanges.

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Le conseil d’administration de la SRAE (Section Régionale des Anciens Exploitants) Grand Est du 2 février a permis aux anciens exploitants de se voir en visioconférence et d’échanger sur les actualités.

La section reste en activité
Paul Schiellein, président de la SRAE Grand Est, n’a pas caché son enthousiasme de retrouver ses pairs et, qui plus est, en bonne santé. Sans attendre, il a félicité le syndicalisme agricole pour la victoire obtenue concernant la revalorisation des retraites à 85 % du SMIC. « Mais le travail ne s’arrête pas là ! » a lancé le président. « Les conjoints et les aides familiaux doivent, eux aussi, être reconnus et bénéficier de cette avancée ».

Les anciens souhaitent s’investir

Préoccupés par la crise sanitaire, les anciens exploitants se mobilisent autour de la vaccination. Ainsi, la SRAE Grand Est a envoyé un courrier à la Préfète de Région, co-signé par Hervé Lapie, président de la FRSEA Grand Est. « Nous souhaitons pouvoir accompagner la mise en place de la vaccination en milieu rural. Cette démarche vise à s’assurer que personne ne sera oublié » a expliqué le président. « Le point faible, c’est l’approvisionnement des vaccins » a ajouté Jean Notat, président de la section de la Marne. « Profitons de cette période d’attente pour organiser les réseaux et la vaccination. Le Conseil régional organise des déplacements gratuits pour permettre aux personnes d’aller se faire vacciner ».
Par ailleurs, Gérard Renouard, vice-président de la SDAE 54, a insisté sur l’effort à apporter autour de l’utilisation d’Internet par les anciens. « Un faisceau d’initiatives est proposé, il ne faut en négliger aucune, pour que tout le monde puisse être accompagné dans ses démarches ». La SRAE a également abordé le problème d’une meilleure communication avec les MSA. En effet, la dématérialisation généralisée des documents ne s’avère pas être toujours un élément facilitateur pour les anciens.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2657 | juin 2021

Dernier numéro
N° 2657 | juin 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous