L'Avenir Agricole et Rural 25 mars 2021 a 09h00 | Par GDS 52

«La santé des bovins passe aussi par les pieds !»

Suite à l’arrêt du service parage par la Chambre d‘agriculture, le Groupement de Défense Sanitaire de Haute-Marne a décidé de se lancer dans cette activité.

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Au regard du titre, il apparait évident que le GDS de Haute-Marne se lance dans une activité parage. Après une première concertation non aboutie avec la Chambre d’Agriculture et suite à l’arrêt de ce service au sein de cette OPA, le GDS a souhaité conserver et développer la proximité avec le terrain et étoffer sa gamme de services auprès des éleveurs du département haut-marnais.

Le GDS organisa, en parallèle, une enquête terrain et les éleveurs y ont répondu massivement. Le chemin était tracé et le GDS s’est investi afin de mettre en place cette nouvelle activité.
Si les pieds des bovins ne sont pas la première préoccupation de l’éleveur, ils n’en restent pas moins à l’origine de pertes de performances non négligeables en cas de lésions. Toute dégradation de la locomotion entraîne des chutes de productivité de la vache qu’elle soit laitière ou allaitante, mais également des problèmes de fertilité chez les mâles reproducteurs.
Le GDS de Haute Marne souhaite privilégier un parage préventif ou fonctionnel mais nous aiderons également les éleveurs à gérer les problèmes  de boiterie.
Afin de fidéliser les éleveurs, le GDS vient d’envoyer dans son actu sanitaire un engagement.

Le parage : Lire le passé…et l’avenir du troupeau sous les pieds des vaches

Le pied du bovin étant fragile, il faut vérifier constamment la posture, la démarche et tous les autres signaux alarmant qui pourrait débouter sur une boiterie. Plus on évalue tôt les signes pouvant entraîner les risques, moins il y aura de perte et l’intervention sera plus efficace.
Les troubles de la bonne santé des pieds et de la boite cornée sont classables en plusieurs groupes selon leurs origines : maladie infectieuses, maladies métaboliques, infections mécaniques, avec de nombreuses relations croisées entre ces différentes pathologies.

Quelle est la meilleure période ?

Il n’y a pas de bonnes périodes pour intervenir sur les pieds des bovins. Il faut intervenir dès que le bovin laisse apparaître des signes cliniques, nous sommes alors dans un parage curatif. A l’inverse, pour le parage de prévention la période d’intervention doit se faire surtout d’octobre à avril.

Un matériel adapté s’impose ?

Le pareur se rend chez vous avec une cage de contention adaptée pour tenir l’animal en toute sécurité afin de faciliter l’opération.

Pour Bénéficier du service parage au GDS, contacter votre GDS 52.

Des journées de présentations seront réalisées sur le terrain : vous pouvez retenir les dates suivantes et venir nombreux partager vos expériences.

Secteur Nord Haute marne :

Le mardi 06/04/2021
à Louze au GAEC Pasquier ; de 9 h 30 à 12 h 30
Le jeudi 08/04/2021
à Mareilles à l’EARL du Verger ; de 9 h 30 à 12 h 30

Secteur Sud :

Le mercredi 21/04/2021
à Culmont au GAEC du Saolon ; de 9 h 30 à 12 h 30
Le jeudi 22/04/2021
à Gilley au GAEC des petits Prés ; de 9 h 30 à 12 h 30
Le vendredi 23/04/2021
à Cour l’évêque au GAEC des allouaires ; de 9 h 30 de 12 h 30

Pour le secteur centre :

Le vendredi 13/04/2021
à Sommerecourt au GAEC du Pont st Part ; de 9 h 30 à 12 h 30

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2648 | avril 2021

Dernier numéro
N° 2648 | avril 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous