L'Avenir Agricole et Rural 09 février 2017 à 08h00 | Par T.M.

La Prim’Holstein confirme ses performances

Le syndicat de race Prim’Holstein a organisé son assemblée générale à Andelot le 1er février. Au programme : amélioration de la morphologie du troupeau, remise de diplômes aux élevages les plus performants et visite du Gaec des AUGES à Signéville avec concours de pointage.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Olivier LESEUR (à droite) a ouvert les portes de son élevage et a commenté ses résultats techniques.
Olivier LESEUR (à droite) a ouvert les portes de son élevage et a commenté ses résultats techniques. - © T.M.

2 000 bovins de moins en 6 ans

En introduction, le Président du Syndicat Prim’Holstein a retracé l’actualité 2016 : les formations des jeunes, les concours et les événements à venir comme Eurogénétique à Epinal, ainsi qu’un voyage organisé en Suisse. En revanche, le syndicat ne sait pas encore si le festival du lait aura lieu cette année.

Le nombre d’élevage est en diminution dans le département et concerne toutes les races : en 2016, il reste 181 fermes Prim’Holsteins (130 de moins qu’en 2008), représentant 51 % de nos élevages. La taille des cheptels augmente, mais ne compense pas cette perte. Le troupeau Haut-Marnais est composé de 79 Prim’Holsteins en moyenne, soit 10 animaux de plus qu’il y a 3 ans. Les effectifs suivent logiquement la tendance baissière : 14 286 bovins en 2016, soit une diminution de 2000 bêtes en 6 ans.

La race confirme ses qualités de grande productrice avec 8 971 kg de lait en moyenne par vache en 2016, soit 1 000 kg de gagné en 7 ans. Cette augmentation n’affecte pas beaucoup les taux de TB (38) et TP (31,9) qui restent stables.

Bon pointage, bonnes performances

Loïc DOUDEAU, technicien à Prim’Holstein France, a présenté le bilan génétique Haut-Marnais, où il apparaît que l’Index Synthèse Unique (ISU) reste en dessous de la moyenne française : 111 contre 117 au national. Il a ensuite énoncé le palmarès du département : meilleurs pointages, meilleures femelles indexées, les grandes laitières…

Le technicien a détaillé l’exercice du pointage. Il y a tout d’abord la description, elle se fait une fois dans la vie de la femelle, après le 1er vêlage et repose sur 21 postes, ainsi que la vitesse de traite et le tempérament de l’animal. Le pointeur note, sans jugement de valeur, chacun des postes morphologiques. il les transmet ensuite à l’INRA qui s’en servira pour calculer les index morphologiques et améliorer l’efficacité des futurs accouplements. Ces résultats servent aussi à alimenter la base d’informations pour le calcul des index génomiques.

Maîtrise des charges

Après l’assemblée générale, le groupe s’est retrouvé au GAEC des AUGES à Signéville pour la traditionnelle visite d’exploitation.

Après avoir repris l’exploitation familiale en 1994 (140 ha et 220 000 1 de référence), Olivier LESEUR décide de racheter une ferme à Villers-sur-Suize en 2008, il est rejoint par son épouse Dominique FASULA qui s’installe la même année. En 2010, les exploitants hésitent à maintenir la production laitière, ils décident d’embaucher un salarié pour gérer le troupeau et achètent à plusieurs reprises des quotas pour augmenter leur volume de lait. Par la suite, ils construisent un bâtiment en bois pour les génisses et un bâtiment de stockage, l’ancien ayant subi un incendie.

Vous pourrez retrouver la suite de cet article dans notre édition du 10 Février 2017.

lls ont reçu une distinction départementale 2 016

-Meilleure lactation primipare :

Hirondelle du Gaec de la Roche à Aprey (14 656 kg).

-Meilleure lactation multipare : 0982 du Gaec de Quincampoix à Montier-en-Der (17 658 kg).

-Meilleure MSU primipare : Hirondelle du Gaec de la Roche à Aprey (915 kg de MSU).

-Meilleure MSU multipare : 044E du Gaec de Quincampoix à Montier-en-Der (1 126 kg de MSU).

-Meilleure carrière : R16 du Gaec Dacevin à Louze (144 271 kg).

-Meilleure moyenne troupeau : Gaec de Quincampoix à Montier-en-Der (12 626 kg).

-Meilleure note globale : Michel Bégin à Champigneules (85,7).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2457 | août 2017

Dernier numéro
N° 2457 | août 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui