L'Avenir Agricole et Rural 15 octobre 2015 à 08h00 | Par JLB

La nouvelle assurance récolte

Après 10 années d’expérience, le dispositif d’assurance récolte devait évoluer pour garantir sa pérennité et renforcer son développement. Le nouveau contrat « socle » s’appliquera pour la récolte 2 016.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Christophe Lemoine, référant régional de Groupama Grand Est, a aussi évoqué l’évolution du contrat d’assurance des tracteurs et des matériels tractés, ces derniers feront l’objet d’une couverture spécifique.
Christophe Lemoine, référant régional de Groupama Grand Est, a aussi évoqué l’évolution du contrat d’assurance des tracteurs et des matériels tractés, ces derniers feront l’objet d’une couverture spécifique. - © JLB

4 blocs

A

2 niveaux de subventions

Le second changement important concerne le niveau de subvention (cofinancée à 75 % par l’Europe) qui est à deux niveaux :

• le premier à 65 % couvre un risque au-delà d’un seuil d’intervention et de franchise de 30 % calculé sur les bases d’un rendement historique et d’un prix subventionnable. Celui-ci sera communiqué ultérieurement ; il pourrait être de l’ordre de 395 pour le colza et 176 pour le blé.

• Le second à 45 %, couvre des garanties optionnelles telles que l’abaissement de la franchise à 25 %, les compléments de prix au-delà du prix subventionnable (dans la limite de 20 %) ; les frais supplémentaires tels que les frais de ressemis ou de récolte. A noter que cette nouvelle tranche de 45 % couvre des risques qui jusque-là n’étaient pas subventionnés. C’est un point très important pour les agriculteurs haut-marnais qui ont souvent activé le risque de «ressemis», lequel n’est pas lié à un niveau de franchise mais simplement à un plafond de capital assuré de 15 % en ce qui concerne GROUPAMA.

Un troisième niveau complémentaire et non subventionnable est proposé aux adhérents de GROUPAMA pour couvrir des rachats de franchises (20 %) pour l’assurance spécifique et parcellaire contre la grêle et la tempête. Il est aussi possible d’acheter du rendement complémentaire dans la limite du rendement maximum obtenu au cours des 5 dernières années. Cette dernière option peut être utile pour les agriculteurs qui ont été confrontés à des calamités successives au cours de la période de référence.

Vous pourrez retrouver la suite de cet article dans notre édition du 16 Octobre 2015.

Face à la sécheresse :

Groupama Grand Est est mobilisé pour accompagner les assurés

A l’écoute du monde agricole, Groupama répond à la diversité des besoins avec pour objectif de mieux protéger les exploitants agricoles notamment face à des évènements exceptionnels (tempêtes grêle, inondations…).

François Schmitt, Président de Groupama Grand Est et son Directeur général Olivier Larcher s’engagent : «Aux côtés des exploitants touchés par la sécheresse, Groupama Grand Est mobilise d’importants moyens pour faciliter les démarches des assurés afin de procéder à l’indemnisation des dommages dans les meilleurs délais».

 

Le montant des dommages pour la Caisse régionale est estimé aux environs de 40 millions d’euros au titre de l’assurance récoltes, montant qui sera ajusté après les expertises post-récoltes.

 

Groupama rappelle que l’ensemble des conseillers spécialisés est mobilisé afin d’adapter budget et garanties des exploitants agricoles qui en exprimeraient le besoin. Cet accompagnement solidaire permettra aux exploitants de passer ce cap difficile tout en préservant les garanties indispensables à une bonne protection.

 

Pour plus d’informations, le service Assurance Récoltes est à votre écoute au 03.88.81.79.76 ou contactez votre Conseiller spécialisé.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2457 | août 2017

Dernier numéro
N° 2457 | août 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui