L'Avenir Agricole et Rural 04 mars 2021 a 09h00 | Par V. INGEBOS

La méthanisation a son diplôme universitaire

Depuis 2015, l’EPL Agro de la Meuse a mis en place un diplôme universitaire « mise en œuvre d’une unité de méthanisation ». Cette formation rassemble chaque année, entre dix et quinze participants, futurs chargés d’études ou d’exploitation.

Abonnez-vous Reagir Imprimer

La méthanisation n’est pas une diversification comme les autres, c’est un métier à part entière ! Ainsi à mesure que la filière s’est développée dans notre pays, a aussi émergé un véritable besoin de professionnalisation de ses acteurs. C’est ce constat qui a mené à la création, dès 2015, au sein de l’EPL Agro de la Meuse, à Bar-le-Duc, d’un cursus unique en France : le diplôme universitaire (DU) « mise en œuvre d’une unité de méthanisation ».
Accessible à Bac+2, ce dernier accueille désormais chaque année entre dix et quinze candidats. Etudiants, demandeurs d’emplois ou porteurs de projet, tous souhaitent embrasser le métier de chargés d’étude (auprès de constructeurs, bureaux d’étude, Chambre d’Agriculture, …) ou de chargés d’exploitation (responsables de site, salariés dans des unités de méthanisation, agricoles ou industrielles,…).
« En matière de méthanisation, nous menions déjà des formations de quelques jours destinées aux agriculteurs sur le thème ‘Comment monter un projet’ », explique Etienne Halbin, coordinateur du diplôme.

Un certificat de spécialisation

Fort de cette expérience, l’établissement meusien a souhaité ouvrir une autre formation destinée davantage à des responsables d’unités de méthanisation agricole. « Comme son nom l’indique, le DU est universitaire, donc hormis les périodes de stage, il reste assez théorique, confie Etienne Halbin. Il fallait aussi pouvoir proposer un parcours plus axé sur la pratique et plus agricole » C’est chose faite, avec le Certificat de spécialisation (CS) Responsable d’unité de méthanisation agricole. Là encore, alternance de stages et de 12 semaines de cours au centre formation, mais axés uniquement sur le pilotage d’une unité, le fonctionnement du digesteur, son alimentation et la valorisation du digestat. Le tout avec de nombreux retours d’expérience.  De quoi répondre au plus près au besoin de la profession. L’Association des Agriculteurs Méthaniseurs de France (AAMF), a d’ailleurs été partie prenante dans l’élaboration du référentiel de formation.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2657 | juin 2021

Dernier numéro
N° 2657 | juin 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous