L'Avenir Agricole et Rural 12 avril 2018 à 10h00 | Par TM

L’élevage pour développer durablement les territoires

Lors de son assemblée générale le 29 mars à la Maison de l’Agriculture à Chaumont, Haute-Marne Conseil Elevage (HMCE) a fait un point sur le développement de 3CE. A travers 4 témoignages d’éleveurs, HMCE a démontré l’intérêt des différentes types d’élevage pour nos territoires.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’objectif de 3CE est d’assurer la rentabilité des systèmes et de pérenniser les élevages, tout en développant l’autonomie décisionnelle et sociétale des éleveurs
L’objectif de 3CE est d’assurer la rentabilité des systèmes et de pérenniser les élevages, tout en développant l’autonomie décisionnelle et sociétale des éleveurs - © TM

Progression de Synest

Lors de son assemblée générale le 29 mars à la Maison de l’Agriculture à Chaumont, Haute-Marne Conseil Elevage (HMCE) a fait un point sur le développement de 3CE. A travers 4 témoignages d’éleveurs, HMCE a démontré l’intérêt des différentes types d’élevage pour nos territoires.

On notera une bonne progression des éleveurs utilisant Synest (notification électronique) puisqu’ils sont 40 de plus qu’en 2017.

Il y a 407 adhérents à Synest + et 143 adhérents à Synest IPG. En Haute-Marne seulement 60 % utilisent la notification électronique, pourtant à terme, le «zéro papier» sera la norme. Il ne faut pas hésiter à franchir le pas, d’autant plus que la majorité des éleveurs en sont satisfaits.

L’EDE a enregistré 1044 détenteurs de bovins cette année contre 1226 en 2015, mais le nombre de bêtes augmente : 209 141 bovins en 2018 (203 866 en 2015). Les troupeaux d’ovins et de caprins progressent aussi avec 43 237 individus en 2017.

3CE s’agrandit

Chambre Conseil Contrôle de performances en Elevage (3CE) est le fruit de la mutualisation des services élevage d’Alsace, de Moselle et de Haute-Marne. La structure s’est récemment renforcée grâce à l’adhésion de la totalité des départements lorrains. Cette mutualisation permet de bénéficier de l’expérience des conseillers des autres départements. L’objectif de la structure est d’assurer la rentabilité des systèmes et de pérenniser les élevages, tout en développant l’autonomie décisionnelle et sociétale des éleveurs.

Afin que les conseillers fassent connaissance, 3CE a organisé un colloque à Schiltigheim sur l’alimentation non OGM. Pour gagner en efficience, un groupe de travail a été créé par spécialité. Dorénavant, les conseillers utilisent le même outil pour le contrôle de performances : «ECLAT». Enfin, une nouvelle carte de services en viande bovine et ovine a été mise en place, elle est commune aux 7 départements.

Vous pourrez retrouver la suite de cet article dans notre édition du 13 avril 2018.

Les challenges de l’élevage

Challenge lait (meilleure marge)
1. GAEC DE MATHONVILLE
2. GAEC DE VAIVRE
3. EARL MARC

Challenge ovin (installation ou création de troupe ovine en 2016)
1. Gilles DURAND
2. SCEA LAISSUS
3. GAEC DU PARC

Challenge viande (installation sur une exploitation de bovin viande en 2016)
1. EARL THEUREL
2. GAEC DU PARC
3. Matthieu FOLLOT

Challenge EDE (notifications à 100 % les plus rapides)
1. GAEC DE VAIVRE
2. Frédéric LEMAIRE
3. EARL DU SOIRON

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2525 | décembre 2018

Dernier numéro
N° 2525 | décembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui