L'Avenir Agricole et Rural 15 novembre 2018 à 10h00 | Par Laurence Sagot

L’arbre, indispensable au bien-être des brebis

Omniprésent dans les exploitations ovines du Massif central, l’arbre est un allié pour le troupeau.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Faire pâturer les plantations pour limiter l’entretien mécanique
Faire pâturer les plantations pour limiter l’entretien mécanique - © CIRPO

Une enquête auprès de 15 éleveurs dresse un panorama de ses atouts et contraintes et met en lumière des modes d’agroforesterie qui associent l’arbre et la brebis.
Les deux premiers atouts de l’arbre cités sont en lien direct avec les animaux. Le premier concerne leur bien-être pour 75 % des éleveurs.
L’arbre protège les brebis et leurs agneaux de la pluie, du vent et du soleil. Le second des atouts cités est lié à l’alimentation.
Les bois et sous-bois mais également les arbres en production de types vergers ou châtaigneraies représentent des surfaces complémentaires aux prairies. L’arbre peut aussi servir de litière grâce aux plaquettes de bois.

L’arbre, une charge de travail supplémentaire
Les éleveurs enquêtés attribuent également à l’arbre des atouts économiques. Les brebis nettoient les plantations à certaines périodes de l’année et le pâturage limite alors les désherbages et l’entretien mécanique. Enfin, la moitié des réponses apportées par les éleveurs sont d’ordre environnemental. Le rôle de l’arbre sur la beauté des paysages diversifiés mais aussi sur la création de biodiversité, la qualité de l’eau et la rétention des berges est ainsi largement reconnu.
Toutes les contraintes citées par les éleveurs enquêtés sont d’ordre économique. La première concerne la charge de travail supplémentaire occasionnée par l’entretien des haies et des arbres pour 40 % d’entre eux. L’arbre est également vécu comme un obstacle à la mécanisation du fait de la difficulté de passage des outils : élagage des branches basses, contour des arbres isolés, débroussaillage manuel sous les clôtures électriques… Enfin, l’entretien de la haie est vécu comme une obligation liée à la PAC.
Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la fiche technique : «l’arbre et la brebis : l’alliance gagnante» sur www.idele.fr et www.inn-ovin.fr

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2525 | décembre 2018

Dernier numéro
N° 2525 | décembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui