L'Avenir Agricole et Rural 08 avril 2020 à 17h00 | Par T. MORILLON

«L’agriculture ne s’est pas arrêtée»

La crise actuelle a déjà impacté les filières agricoles avertit le président de la FDSEA de Haute-Marne. Sébastien Riottot estime que les conséquences économiques seront fortes pour certains. Interview.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Sébastien RIOTTOT, président de la FDSEA.
Sébastien RIOTTOT, président de la FDSEA. - © TM

L’Avenir Agricole et Rural : Quelle est l’incidence du coronavirus sur l’agriculture haut-marnaise ?

Sébastien Riottot : Pour l’instant, on continue de travailler, tout le monde est sur le pont. Les cultures sont semées et les vaches sont sorties. L’agriculture ne s’est pas arrêtée : tout ce qui tourne autour du monde agricole continue ses services, je pense aux concessionnaires, banques, assurances, coopératives, négoces... Actuellement on peut toujours se fournir en approvisionnement, mais les inquiétudes sont grandes pour la suite. AAR : Peut-on craindre de grosses incidences économiques ? SR : Oui, la plus grosse inquiétude c’est la baisse des cours. En lait, certains nous annoncent une vingtaine d’euros de moins pour les mille litres et des baisses de collecte, donc une baisse de production. En viande, les prix chutent, car des marchés ne se font plus comme l’export italien par exemple. Il n’y a quasiment plus de rayons de boucherie traditionnelle dans les grandes surfaces. Certains abattoirs tournent à effectifs réduits, car des salariés sont malades. Les conséquences économiques vont être fortes. En céréales/oléo-protéagineux, les prix sont aussi très bas, car le cours du pétrole a chuté ainsi que le cours des monnaies.

AAR : La crise encourage-t-elle le développement des circuits courts et la consommation de produits français dans les supermarchés ?

SR : C’est compliqué pour certains en circuits courts. Des exploitants ont toujours des débouchés, mais d’autres n’en ont plus et sans débouchés, pas de revenus ! Il faut espérer qu’à l’avenir il y ait plus de consom
mation de produits locaux, régionaux et français, quels qu’ils soient. La consommation a forcément changé en quelques semaines, nous verrons si cela va perdurer. Espérons que le consommateur fasse plus attention à l’origine des produits, qu’il va changer ses habitudes et se tourner vers les produits locaux. En Haute-Marne, nous ne pouvons pas écouler tout ce que nous produisons en circuits courts. Certains producteurs y pensent, mais cela demande beaucoup de temps. Vu la situation actuelle peut-être que certains vont sauter le pas. Mais nous avons plus de vaches que d’habitants et des dizaines de milliers d’hectares à valoriser, nous aurons toujours besoin des circuits longs.

AAR :  Quel message voudriez-vous faire passer aux exploitants agricoles ?

SR : Il faut tenir bon, même si ça ne va pas être simple au niveau économique. Le réseau FNSEA fait tout son possible, aussi bien au niveau départemental, régional et national, pour défendre les producteurs, mais on sait que pour certains ce sera compliqué. Comme d’habitude on fait le dos rond, mais il faut continuer. Nous rappellerons que nous avons été sur le terrain sans discontinuer, ce qui a permis à tous nos concitoyens de manger à leur faim tous les jours, beaucoup l’avaient un peu oublié. La FDSEA continue de travailler, nous avons des réunions à distance, les élus sont pleinement mobilisés.

Vous pourrez retrouver l'intégralité de cet article dans notre édition du 10 Avril 2020

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2613 | août 2020

Dernier numéro
N° 2613 | août 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui