L'Avenir Agricole et Rural 07 septembre 2017 à 08h00 | Par T. Morillon

L’agriculture haut-marnaise en fête

Organisée pour la première fois sur une exploitation, la 64e édition de la fête de l’agriculture fut une réussite. Le public est venu nombreux à Latrecey dimanche dernier, pour découvrir le monde agricole.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La fête de l’agriculture a attiré près de 6000 personnes. (© T.M.) Course Agriko Lanta © T.M. Exposition de peintures © T.M. Gagnats d'Agriko Lanta © T.M. Gagnants du Moiss'Batt'Cross © T.M. Concours Holsteins © T.M. Jack la mascotte des JA © T.M. Jeu pour les enfants organisé par la MSA © T.M. Jury pour les Miss © T.M. Marché du terroir © T.M. Exposition de materiels © T.M. Election des Miss des champs © T.M. Gagnants du Moiss Batt Cross © T.M. Moissonneuse retournée © T.M. Preparation des bovins © T.M. Divers stands professionnels © T.M. Exposition de vieux tracteurs © T.M. Traite en direct © T.M. Tribune © T.M. Concours des vaches © T.M. Village enfants © T.M.

L

a belle journée ensoleillée de dimanche a certainement encouragé le public à venir à Latrecey. Les visiteurs n’ont pas été déçus : l’organisation de la manifestation a été gérée de main de maître par les JA du canton de Châteauvillain et d’Arc-en-Barrois, sous la houlette de Gaëtan Bouchot, le président du comité fête de l’agriculture. 60 bénévoles se sont activés toute la journée pour gérer toutes les animations proposées sur le site et la nouvelle mascotte Jack a déambulé toute la journée pour se faire prendre en photo avec les enfants.

Toutes les OPA étaient à la fête, ainsi que les concessionnaires qui ont présenté les dernières nouveautés en matériel agricole. Sur le marché du terroir, les producteurs ont fait découvrir leurs produits : charcuterie, fromage, safran... Et à manger, il y en avait également au point restauration, le fameux burger haut-marnais au fromage de Langres a fait le bonheur des petits et des grands.

Et cette édition fut particulièrement riche en animations avec le retour du concours départemental Prim’Holstein et ses animaux de très grande qualité (voir en pages 4 et 5). Le village enfants, avec ses trampolines et son toboggan géant a été pris d’assaut. L’exposition de tracteurs anciens a attiré les passionnés, de nombreux modèles étaient présentés, dont le célèbre Farmall de Mc Cormick, fabriqué en Haute-Marne.

tacle qui attendait les JA lors du défi sportif Agriko Lanta : il fallait commencer par ramper, puis sauter sur une botte de paille, franchir les pneus, se diriger vers la piscine et sauter pour faire sonner la cloche. Mais il fallait de l’équilibre pour atteindre cette dernière car le passage sur la poutre au-dessus de l’eau était obligatoire et les autres équipes n’ont pas hésité à déconcentrer leurs concurrents. Un autre jeu consistait à se déplacer sur des « skis » et atteindre l’arrivée, mais toute l’équipe avec une seule paire de skis, autrement dit il fallait une sacrée coordination pour arriver à atteindre l’arrivée. Regroupés par cantons, les jeunes agriculteurs ont tout donné pour arriver premier, toujours dans la bonne humeur. C’est finalement l’équipe de Montier-en-Der qui remporte le premier Agriko Lanta haut-marnais.

Le concours de « moiss batt cross » a attiré massivement le public, des équipes de JA de Haute-Marne ont défié leurs collègues de Côte d’Or. Les moissonneuses customisées se sont affrontées en plusieurs manches sur un circuit confectionné avec des bottes de paille, vitesse et maîtrise du véhicule étaient de rigueur.

Palmares du concours departemental

Malgré le peu d’animaux, le concours Prim’Hosltein s’est très bien déroulé. Bravo aux jeunes éleveurs, très motivés, qui ont réalisé un très bon travail dans la bonne humeur. Lors du challenge inter-équipes, noté par les clippers et Pôle Elevage (tenue, propreté, ambiance de groupe et points supplémentaires selon les classements dans les sections et les prix de championnat), les participants ont formé 2 équipes de 3 élevages. Pour clôturer la journée sur une bonne note, des équipes de 4 éleveurs ont participé au concours de traite (le maximum de lait en 2 min), remporté par Novarallet de l’Ecluse.


L’heure de la rentrée syndicale

Après le mot d’accueil du président du comité fête de l’agriculture 2 017 Gaëtan Bouchot, les présidents des syndicats ont commenté l’actualité et exprimé leurs revendications.

Pour le président des JA Cédric Jappiot (qui ne souhaite pas renouveler son mandat l’année prochaine), l’événement marquant est le lancement des Etats Généraux de l’Alimentation. Selon lui, il ne faut pas considérer la chose comme un nouveau Grenelle de l’environnement, mais comme l’occasion de travailler sur la répartition de la valeur. Jeunes Agriculteurs y sera particulièrement attentif. Cédric Jappiot a également soulevé le problème des normes en agriculture biologique. En effet, le cahier des charges européen des produits bio ne s’applique pas aux produits importés. On se retrouve dans une situation où des produits bio étrangers sont vendus en France alors que certains contiennent des produits phytos non autorisés chez nous, même en agriculture conventionnelle. Pour Cédric Jappiot, « c’est non seulement de la concurrence déloyale, mais en plus on trompe le consommateur ».

L’agriculture est en crise depuis trop longtemps, alors pour le président des JA, il n’y a pas de temps à perdre : « il faut légiférer, les aides et les subventions sont des usines à gaz ». Enfin, Cédric Jappiot a pris position contre le parc national car « à chaque fois qu’il y a une cloche environnementale, c’est au dépend des agriculteurs »

 

Vous pourrez retrouver la suite de cet article et le palmarès au complet dans notre édition du 08 septembre 2017.

.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2469 | novembre 2017

Dernier numéro
N° 2469 | novembre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui