L'Oise Agricole 31 juillet 2020 à 11h00 | Par actuagri

Jeunes femmes des villes contre jeunes femmes des champs

Alors que le gouvernement vient de nommer un nouveau secrétaire d’État à la Ruralité, la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) qui dépend de différents ministères, vient de publier une étude soulignant les inégalités de formation et d’emploi entre les jeunes femmes rurales et leurs homologues urbaines.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Selon une étude de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES), les jeunes femmes rurales seraient moins favorisées qu’en ville. Un constat qui doit donner un peu de grain à moudre au nouveau secrétaire d’État à la Ruralité, Joël Giraud.
Selon une étude de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES), les jeunes femmes rurales seraient moins favorisées qu’en ville. Un constat qui doit donner un peu de grain à moudre au nouveau secrétaire d’État à la Ruralité, Joël Giraud. - © Pixabay

Si l’on en croit l’étude que la DREES a rendue publique fin juillet, il existe bien, d’un côté, les femmes des villes et, de l’autre, celle des champs que de nombreuses caractéristiques semblent différencier. La DREES s’est basée sur des statistiques de 2014 pour réaliser cette étude sur les jeunes femmes, âgées de dix-huit à vingt-quatre ans. Celles-ci représentent environ 45 % de cette strate d’âge habitant à la campagne contre 50 %

» Lire la suite sur le site L'Oise Agricole

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2612 | août 2020

Dernier numéro
N° 2612 | août 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui