L'Avenir Agricole et Rural 26 février 2014 à 08h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

JEUNES AGRICULTEURS - La nouvelle équipe se met au travail

L’AG des JA a renouvelé les administrateurs départementaux en janvier. 29 jeunes forment l’équipe départementale. Le premier bureau s’est réuni la semaine dernière : installation et filière laitière sont les deux priorités du mandat.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Sur cette photo, Cédric Jappiot - Président, Thomas Carcases (Commission Installation) et Etienne Robert (Commission foncier) - vices-président, Adrien Matrion (Commission grandes cultures) - Secrétaire général, Willy Lemoine (Commission Environnement) - Secrétaire général adjoint, Benoît Morel - trésorier, Gaëtan Dheu (Commission Lait), Estelle Foulon (Commission communication et diversification), Cyril Gross (Commission viande) - Membres de bureau.
Sur cette photo, Cédric Jappiot - Président, Thomas Carcases (Commission Installation) et Etienne Robert (Commission foncier) - vices-président, Adrien Matrion (Commission grandes cultures) - Secrétaire général, Willy Lemoine (Commission Environnement) - Secrétaire général adjoint, Benoît Morel - trésorier, Gaëtan Dheu (Commission Lait), Estelle Foulon (Commission communication et diversification), Cyril Gross (Commission viande) - Membres de bureau. - © JA 52

 

 


Avec une équipe essentiellement composée d’éleveurs c’est tout naturellement que le dossier lait fait partie des priorités de l’équipe. Après avoir travaillé sur la réforme de la PAC pendant le dernier mandat, Cédric JAPPIOT se pose plusieurs questions :

 

- Quels sont les enjeux de la production laitière en Haute Marne?

- Y a-t-il encore un avenir pour les jeunes dans cette production?

- Comment relancer l’installation dans cette production au regard du contexte économique et réglementaire ?

Installation et production laitière seront abordées lors du séminaire administrateurs qui aura lieu en avril prochain à Dijon. Depuis quelques années, il est de coutume de réunir après chaque élection, les administrateurs. L’objectif est triple :

- Former les élus à la structure JA, ses valeurs, son fonctionnement

- Former à l’animation de réunions et à la représentation JA

- Ecrire un projet de mandature qui sera la feuille de route de l’équipe.

 

Le lait une priorité, l’installation aussi

L’installation est le dossier privilégié des JA. Pas facile de défendre l’installation dans le contexte actuel.

Après une baisse d’activité en 2013, le Point Info Installation est de nouveau sollicité depuis le début d’année. Les jeunes souhaitent suivre le parcours à l’installation pour être prêts en 2015.

Même si nous connaissons les grandes lignes de la PAC, il reste beaucoup d’incertitudes. La disparition des quotas laitiers et la variation des cours et des charges interrogent les jeunes.

Néanmoins, les JA ne veulent pas être résignés. L’équipe veut redynamiser l’installation des jeunes en Haute Marne. Le Conseil Régional prévoit un accompagnement et un dispositif d’aide pour 250 jeunes au niveau régional. 250, c’est le total des installations aidées et non aidées. En Haute Marne comme en Région, le nombre d’installations non aidées est important.

L’équipe souhaite que le maximum de porteurs de projet ait le statut JA. Malgré une communication accrue, des aides sont encore mal connues : prêts MTS JA, DJA, aides fiscales et sociales, majoration de certains taux subvention (PMBE…), assurance, banque, fournisseurs, Conseil Régional et Général… de quoi donner plus qu’un coup de pouce!

La commission installation se réunira mercredi prochain pour mettre en place des actions de communication dans le cadre du programme PIDIL : la journée installation sera rénovée et pourrait avoir lieu sur une exploitation, les interventions dans les établissements scolaires, la communication sur l’installation aidée.

 

Des nouveaux présidents de canton

Les cantons ont choisi leur président durant les assemblées. Nombreux sont ceux qui ont été renouvelés.

Adrien MATRION, secrétaire général, président du conseil départemental réunira les présidents de cantons, lundi 3 mars. Le conseil départemental est la deuxième instance JA. C’est le lien entre les adhérents et le bureau départemental. A l’instar de la commission syndicale nationale, le conseil départemental traite de tous les sujets d’actualités syndicales. C’est l’occasion de remonter les difficultés du terrain et de redescendre des informations. Les présidents de cantons auront eux aussi leur formation: début avril, l’équipe se retrouvera à Daillancourt pour une journée consacrée à l’animation de groupes. Le CRFPS animera les deux formations.

 

La fête de l’agriculture en ville

Les cantons de Langres, Neuilly l’Evêque et Nogent seront les organisateurs de la prochaine édition. Elle se déroulera à Langres, place des Armes le Dimanche 31 aout. Le comité est présidé par Mikael MINOT, agriculteur à  Saint Ciergues. Les organisateurs souhaitent relancer les courses de moiss bat cross. Les équipes cantonales sont sollicitées pour remettre en marche des vieilles machines. D’autres animations sont prévues comme la traditionnelle élection de Miss des Champs qui remporte chaque année un franc succès. Loto bouse, concours de labour, mini ferme, initiation à la conduite de tracteurs.  L’équipe attend plus d’une centaine d’exposants dont les entreprises locales. Les organisations professionnelles seront présentes comme chaque année. Les producteurs du terroir auront leur espace.

Les responsabilités

Avec l’entrée au bureau d’Estelle FOULON, sera créée une commission diversification. Estelle est en parallèle en charge de la communication. La commission travaillera en étroite collaboration avec la commission installation guidée par Thomas CARCASSES. Benoit MOREL, trésorier, secondera Thomas CARCASSES sur l’installation.

La commission lait est animée par Gaëtan DHEU, éleveur à Sommevoire. Il a déjà participé à la dernière réunion FRSEA lait avec son second Yannick LABREVEUX. Gaëtan réunira sa commission dans quelques semaines. L’environnement est porté par Willy LEMOINE. Cette commission transversale à toutes les productions a du pain sur la planche : verdissement, directive nitrates, Natura 2000… autant de dossiers qui seront suivis par les JA. Les grandes cultures et la viande sont respectivement à la charge d’Adrien MATRION et Cyril GROSS. Ces deux commissions sont communes à la FDSEA. Et enfin, Etienne ROBERT représente les JA sur le dossier du foncier, il intègre la CDOA et le comité SAFER.



- © JA 52

 




Cédric JAPPIOT lors du premier bureau de la nouvelle mandature : «nous avons beaucoup de travail, nous n’avons pas la prétention de résoudre tous les problèmes de l’Agriculture, mais nous essayons d’avancer. Nous allons défendre les intérêts de nos JA face à la PAC et aux diverses réglementations qui nous pèsent. Le ministre de l’Agriculture a annoncé jeudi au sommet du Végétal une MAE en zone intermédiaire. Le syndicalisme obtient des victoires non négligeables».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2461 | septembre 2017

Dernier numéro
N° 2461 | septembre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui