L'Avenir Agricole et Rural 28 juin 2007 à 00h00 | Par SOPHIE CURTELET

JEUNES AGRICULTEURS - CONGRES : INTERVENTION DE LA HAUTE-MARNE

« Pour un pacte alimentaire, le défi d’une agriculture durable »

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les 19, 20 et 21 juin derniers, 600 congressistes venus de toute la France, se sont retrouvés pour amender le rapport d’orientation « Pour un pacte alimentaire, le défi d’une agriculture durable » et ont accueilli le ministre de l’agriculture, Michel Barnier, fraîchement nommé.
A Epinal, s’est tenu le congrès annuel de Jeunes Agriculteurs. Les trois rapporteurs administrateurs : Samuel Maréchal de Côte d’Or, Hervé Coupeau de l’Indre et Gilles Amat du Cantal ont débattu longuement avec l’ensemble des régions syndicales sur le rapport.
 
Un rapport ambitieux
L’ambition de ce rapport était de « mener une réflexion prospective d’ensemble sur les grands changements alimentaires et agricoles à venir, les défis alimentaires mais aussi environnementaux, sociaux et territoriaux que devront relever les agriculteurs pour garantir une alimentation et une agriculture « durable » et le cadre politique à mettre en place au niveau européen et international pour y répondre ». Les Jeunes Agriculteurs prônent une agriculture durable reposant sur l’activité de paysans nombreux sur tous les territoires du monde pour nourrir la planète.
Afin d’anticiper l’après 2013, Jeunes Agriculteurs propose une nouvelle organisation afin d’aboutir à la sécurité alimentaire pour tous. Les trois outils proposés dans le rapport sont : l’OMA, organisation mondiale de l’agriculture, le FDI, fonds de développement international, et l’OCF, organisations communes de filières.
Après une dizaine d’heures de séances d’amendements, le rapport a été approuvé par les congressistes.
 
Intervention
d’un ministre fraîchement nommé

Michel Barnier, 24 heures après son entrée au ministère de l’agriculture, est intervenu lors de la 3ème journée du congrès. Il a ainsi exposé sa vision de l’agriculture et dit ne pas vouloir « de fermes géantes à l'américaine » mais d’une « agriculture où les jeunes puissent rapidement se mettre à leur compte et se lancer ». Michel Barnier a d’ailleurs réaffirmé la volonté de maintenir les dispositifs d’aides et d’accompagnement des jeunes agriculteurs.
Le ministre a avisé les congressistes de plusieurs mesures : que les engagements de l'Etat, en terme de financement du plan de modernisation des bâtiments d'élevage sur la période 2007-2013, de financement des prêts bonifiés et de l'utilisation totale de l'enveloppe allouée aux éleveurs touchés par la FCO seront honorés.
Il a également annoncé la poursuite du dispositif de remboursement partiel de la TIPP et la signature du PDRH (Plan de développement rural hexagonal) à Bruxelles (pour un montant de 5,3 milliards d'euros, soit 13,5 milliards d'euros avec les contreparties nationales).

Plusieurs organisations professionnelles se sont exprimées en faveur du choix du Président de la république de nommer une personnalité dont les compétences sont reconnues dans les instances européennes et internationales. Le président de Jeunes Agriculteurs, Philippe Meurs, se dit « rassuré ».

Le président de Jeunes Agriculteurs, Philippe Meurs, se dit « rassuré ».
Le président de Jeunes Agriculteurs, Philippe Meurs, se dit « rassuré ». - © JEUNES AGRICULTEURS

L’action syndicale de la Région Est

  • Xavier Lerond, président de Jeunes Agriculteurs de l’Est, a salué dans son discours la bonne organisation des Vosgiens pour le 41ème congrès. Avant d’approuver les propositions du rapport d’orientation, Xavier Lerond a affiché la place stratégique de la région Est, véritable carrefour européen dont il dit « en mesurer les bénéfices » mais aussi « les premiers à militer pour qu’elle s’adapte à nos besoins et non l’inverse ! Un exemple la fièvre catarrhale ovine (FCO) ». A ce propos, une action commune avec la région Nord sur le dossier FCO a été réalisée le dernier jour. Parqués et emmaillotés de jaune, la centaine de jeunes issus des deux régions a accueilli le nouveau ministre. Celui-ci a répondu qu’il avait entendu le message.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2522 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 2522 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui