L'Avenir Agricole et Rural 21 juillet 2016 à 08h00 | Par JLB

Intercultures 2016

La directive nitrates (zone vulnérable) et la conditionnalité (SIE) obligent à respecter une couverture minimale des sols. A noter cette année l’absence de dérogation systématique à l’interdiction de brûlage des pailles.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Seules les repousses de colza et d’orge de printemps sont autorisées.
Seules les repousses de colza et d’orge de printemps sont autorisées. - © Väderstadt

100 % de couverture automnale des sols

La Haute-Marne étant entièrement classée en zone vulnérable (pour le moment)(1), le 5ème programme d’action s’applique sur tout le département avec un léger renforcement dans certains secteurs.

Il faut distinguer la couverture avant semis de printemps (interculture longue) de celle postérieure à une culture de colza (interculture courte). Cette dernière peut être obtenue par des repousses de colza à maintenir pendant au minimum un mois, sauf dérogation pour cause de broyage ou technique de faux semis destiné à lutter contre les limaces, les adventices ou les vivaces. Dans le cas d’autres précédents que le colza, et pour valider si besoin une CIPAN SIE, il faudra semer en couvert spécifique composé d’au moins une espèce.

L’interculture longue, qui est la plus courante, doit être faite dans les conditions suivantes :

- implantation d’une CIPAN, d’une culture dérobée ou repousses de colza denses et homogènes spacialement,

- les repousses de céréales ne sont pas autorisées, à l’exception des orges de printemps, dans la limite de 20 % des surfaces en intercultures longues,

- l’implantation de la CIPAN doit être fait le plus tôt possible et au plus tard le 10 septembre.

- les légumineuses pures sont seulement autorisées en agriculture biologique. Elles sont autorisées uniquement en mélange en agriculture conventionnelle. Un mélange d’au moins 2 espèces (choisies au sein d’une liste précise) est obligatoire pour valider du CIPAN.

2 mois à 2 mois 1/2

La CIPAN ou (culture dérobée) ne peut pas être détruite après le 15/10 après une durée d’implantation minimale de 2 mois, augmentée de 15 jours dans le cas d’un apport de matière organique.

La durée minimale d’implantation de 2 mois et demi est aussi à respecter dans 12 zones d’action renforcée concernant tout ou partie de 10 communes de Haute-Marne (Baissey, Champcourt, Courcelles-Val-d’Esnoms, Foulain, Jorquenay, Louvières, Marnay-sur-Marne, Saint-Broingt- les-Fosses, Sexfontaines, Villiers-les-Aprey).

La destruction partielle des CIPAN est possible par broyage des sommités florales à partir du stade «floraison». L’enfouissement est réalisable au plus tôt le 15/10 après 2 ou 2,5 mois d’implantation.

La destruction chimique des CIPAN et des repousses est interdite sauf sur des îlots en TCS et sauf sur des îlots destinés à des cultures porte-graines.

Dérogations

Des dérogations sont possibles après déclaration à l’administration à faire au plus tard avant le 10 septembre. Les conditions de dérogation restent inchangées à savoir :

- si le taux d’argile est supérieur à 30 % (analyse de sol justificative pour chacun des îlots culturaux concernés). Dans ce cas de non couverture, un bilan azoté post-récolte doit être calculé et doit figurer dans le cahier d’enregistrement des pratiques de fertilisation.

Vous pourrez retrouver la suite de cet article dans notre édition du 22 juillet 2016.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2466 | octobre 2017

Dernier numéro
N° 2466 | octobre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui