L'Avenir Agricole et Rural 26 juillet 2018 à 09h00 | Par A. Tolédo

Informations sur la Chaine Alimentaire

La qualité sanitaire de la viande dépend de la santé des animaux, de l'environnement et des pratiques d'élevage. Un règlement Européen spécifie que l'éleveur doit transmettre des informations sanitaires aux opérateurs de la filière quand ses animaux quittent l'exploitation.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Si vous avez des informations spécifiques à transmettre, je remplis et complète le recto et le verso.
Si vous avez des informations spécifiques à transmettre, je remplis et complète le recto et le verso. - © J.C. Gutner

Le dispositif ICA relève de la réglementation européenne sur la sécurité sanitaire des aliments.
Ainsi l'Information sur la Chaîne Alimentaire concourt à la maîtrise de la qualité sanitaire sur l'ensemble de la chaîne alimentaire et permet :
o Aux abattoirs d'anticiper des mesures de contrôles ante et post mortem adaptées. L'animal n'est pas considéré comme présentant a priori une non-conformité ;
o A l'éleveur d'être informé (en retour) de données sanitaires utiles pour améliorer la biosécurité de son élevage.

L'Asda (Attestation sanitaire) est le support de transmission de ces informations. La liste des dangers potentiels à signaler a été modifiée à compter du 1er Juillet. Dans plus de  99 % des cas de sortie d'élevage, l'animal ne présente pas de risque sanitaire à déclarer mais il faut toujours penser à rayer la mention.

Pour toutes les Asda éditées avant le 1er Juillet 2018, un document est à joindre si une ou des informations sanitaires spécifiques sont à transmettre. Il faut donc remplir le recto de l'attestation auquel joindre un document complémentaire disponible dans votre GDS ou téléchargeable sur http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr. Cas particulier des ateliers d'engraissement (Asda Jaune) un document de déclarations collectives est disponible.

Rappel :

o Lors de toute sortie d'un bovin, quelle que soit sa destination, l'Asda doit être complétée.

o En cas d'introduction d'un bovin, vous devez vous assurer que l'Asda transmise par le vendeur soit correctement renseignée.


N'hésitez pas à prendre contact avec le GDS de Haute-Marne au 03 25 35 03 83, un technicien répondra à toutes vos interrogations.

Vous pourrez retrouver la suite de cet article dans notre édition du 27 juillet 2018.

Lors de vos Achats :

ELEVEURS SOYEZ RESPONSABLES

Achetez des bovins :

o Certifiés en IBR
o Des animaux ayant un statut BVD NON IPI

Vérifiez l'ASDA avant que les bovins arrivent sur votre exploitation et procédez à un isolement strict dans l'attente des résultats d'analyses d'introduction.

Contrôle à l'introduction à réaliser :

o IBR sauf demande de dérogation (pensions, transport direct, fusion)
o BVD démarche collective conseillée (aide du GDS basée sur 50% du coût de l'analyse)
o Dépistage de la Paratuberculose conseillée pour les bovins reproducteurs de plus de 24 mois

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2509 | août 2018

Dernier numéro
N° 2509 | août 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous