L'Avenir Agricole et Rural 23 septembre 2010 à 15h59 | Par E. DAUPHIN

Haute-Marne - Trois fermes, trois ambiances

La première édition haut-marnaise du festival à la ferme «Sème la culture», coordonnée par la Chambre d'Agriculture, est considérée comme une réussite par les exploitants. Les visiteurs ont répondu présent, et ce malgré les nombreuses animations proposées dans le cadre des journées du Patrimoine. Preuve que la complémentarité sur un territoire peut être une formule payante...

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Chacun des exploitants s'est approprié le concept du festival et y a apporté sa touche personnelle, dans le style de son exploitation. Mais que ce soit dans le cadre de la très ancienne ferme de Sossa ou dans le laboratoire ultra-moderne d'Isômes, l'univers agricole recèle de supports originaux pour les objets d'art, mêlant intimement culture et agriculture.

EARL COLLIER

Un repas convivial vaut tous les discours du monde sur la qualité et la traçabilité. Mickaël et Gilles Collier ont réussi le pari d'allier pédagogie, gastronomie et convivialité, une recette qui a fait le succès de cette journée. En guise de mise en bouche, la journée a commencé par une visite de l'exploitation en compagnie de Philippe Caussin, technicien conseil à la Chambre d'Agriculture et s'est prolongée par un repas équilibré à base de produits du terroir qui a rassemblé 240 convives au beau milieu de la stabule : viande de charolais issue de l'exploitation, fromage de Langres et emmental de nos contrées, le tout accompagné d'un verre de vin de coiffy ou de muid montsaugeonnais. Spectacles vivants et expositions ont couronné le tout : Eric Girardot exposait sa collection de vaches, le chanteur Olivié a décliné son répertoire de chansons françaises, Michel Sarrrey et sa joyeuse troupe ont déclamé rimes en vers et calligraphié... La participation des groupes scolaires locaux aux préparatifs ainsi qu'à la décoration du site a été particulièrement appréciée des exploitants. Gilles Collier, qui s’est beaucoup investi dans les préparatifs témoigne « Les visiteurs de ce matin étaient enthousiastes de découvrir notre métier et étonnés des contraintes qui s'y rapportent. Ils nous ont remerciés d'ouvrir ainsi les portes de notre exploitation».

 

 

Aux Cassis d'Alice

 

La famille Apert a démontré qu'on peut être fidèle à ses racines et s’inscrire dans la modernité. Philippe Apert, agriculteur céréalier conventionnel est à la pointe du progrès, tandis que son épouse Cécile et sa sœur Julie ont développé un laboratoire de transformation de fruits rouges selon les méthodes traditionnelles héritées de la grand-mère Alice. Le samedi soir, malgré la fraîcheur automnale, les spectateurs se sont rassemblés dans une cellule à grain, reconvertie pour l'occasion en salle de projection. Une soirée placée sous le signe de la biodiversité avec l'intervention de Gérard Prolonge, membre de l'association kokopelli, qui cultive des plantes rares venues de tous les continents. Puis Bernard Ronot, agriculteur retraité à Chazeuil a clos la soirée. Il a rassemblé 165 variétés rustiques anciennes, adaptées à nos climats pluvieux et fournissant des farines panifiables à la main, qu'il cultive et dont il stocke les plus beaux épis lors de chaque moisson, afin de les échanger et de les offrir pour expérimentation aux cultivateurs qui le souhaitent. Les échantillons d'Emmer noir, Mottin rouge de Savoie, Engrain de Clermont, Rouge d’Altkirch… ont éveillé la curiosité des visiteurs.
Julie Apert est très enthousiaste par rapport à cette manifestation. Elle témoigne «Nous sommes très satisfaits! Nous avons reçu des félicitations tout le week-end ; les visiteurs ont apprécié les nombreuses animations et expositions proposées. Coté intendance, le samedi a été calme, mais le dimanche nous avons fait 120 repas réservés (sans compter les bénévoles et nous-mêmes). La buvette et la vente de sandwich assurée par le foyer rural du village a également très bien marché».

 

Ferme de Sossa

 

La famille Paquet baigne depuis toujours dans une ambiance «agri-culturelle». C'est donc naturellement que Loïc, luthier à Mirecourt, a fait partager sa passion pour la restauration des instruments à corde anciens, aux côtés de son frère Lucas, «happy' culteur», qui exploite sept cents ruches. L'occasion d'en faire déguster les produits, tout en répondant aux nombreuses interrogations des visiteurs : propolis, secrets de fabrications de l'hydromel, technique d'essaimage... Maria, quant à elle est une artiste accomplie qui a fait de chacune de ses chambres d'hôtes et de ses gîtes une œuvre à part entière, alliant de nobles éléments tels que le bois, la pierre et l'osier, avec l'aide de son mari, Thierry. Des lieux d'émerveillement donnés à visiter aux festivaliers. Le travail de l'osier était justement à l'honneur avec Jean-Luc Bernard, artiste-vannier qui a confectionné, en interaction avec les visiteurs, des pièces de mobilier. Une ancienne grange fut reconvertie pour l'occasion en showroom ; cornadies et bottes de paille ont accueilli une exposition de macro-photographie ainsi que les sculptures de Marie-Hélène Burgeat.

Face à la réussite de cette première édition, il est fort probable que la Chambre d'Agriculture renouvelle l'expérience en 2012, sur un plus large panel d'exploitations. Une opération subventionnée par la région Champagne-Ardenne et l’Europe.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2522 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 2522 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui