L'Avenir Agricole et Rural 06 octobre 2006 à 00h00 | Par F.Thevenin

HAUTE-MARNE - Rentrée : le Lycée Agricole de Chaumont se diversifie et se modernise

Comme la plupart des établissements scolaires, le lycée agricole de Chaumont -Choignes subit la baisse de la démographie départementale mais son Directeur et son équipe pédagogique portés par de bons résultats aux examens ne manque pas de projets.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une offre d'enseignement diversifiée


Le Lycée proprement dit compte 265 élèves contre 300 l'an dernier. En revanche le Centre Formation par l'Apprentissage a vu son effectif passer de 60 à 75 apprentis. Cette évolution est conforme aux tendances de recrutement des établissements scolaires haut-marnais qui subissent la baisse de la démographie (400 élèves de moins cette année en sortie de 3ème).
L'engouement pour l'apprentissage se confirme aussi en agriculture. Le lycée de Chaumont propose désormais une filière complète pour les apprentis qui peuvent désormais suivre un parcours allant du CAPA au BPREA en passant par le BEPA.
L'apprentissage concerne les jeunes mais quelques adultes en formation par alternance peuvent intégrer le groupe. Le Lycée souhaite aussi développer la formation adulte par le biais de la Formation Ouverte à Distance (FOAD) et par une offre diversifiée passant par la truffe, les fermes pédagogiques, l'entretien des animaux de compagnie, l'apiculture, etc…
Depuis quelques années le Lycée Agricole a cherché à diversifier son offre de formation en mettant notamment en place une filière allant du BEPA ou Bac Pro “vente d'animaux de compagnie” (près d’un quart des effectifs actuels).
Le lycée agricole propose désormais toute la palette de formations permettant aux jeunes et moins jeunes de trouver une réponse à leurs attentes et leur niveau ; ce dès la classe de 4ème jusqu'au BTS. Le Lycée de Chaumont est en fait un «pôle public de formation agricole» déclare son Directeur M. PIZZI, en place depuis deux ans.

Ouverture sur l'extérieur


Depuis toujours les formations agricoles sont réputées pour être ouvertes sur le monde extérieur notamment par le biais de la matière socioculturelle. Cette année le Lycée Agricole a encore élargi son rayonnement par des échanges internationaux avec la Pologne dans le cadre d'un programme SOCRATES financé par l'Europe. Une cinquantaine d'élèves et enseignants viennent de prendre le départ récemment pour la région de Silésie Noire près de Katowice. Ce programme a suscité une dynamique forte à l'intérieur de l'Etablissement. Il sera suivi tout au long de l'année par des échanges avec des étudiants et enseignants polonais qui doivent se rendre en Haute Marne en Avril 2007 ainsi que par des expositions.
Trois thèmes d'études ont été retenus :
- l'établissement d'un lexique français-anglais, allemand et polonais,
- une étude de paysage portant plus précisément sur un cours d'eau,
- les aspects culturels de la région (gastronomie, traditions).


Le Lycée Agricole en partenariat, avec le pays de Chaumont accueillera aussi les 30 et 31 mars un forum sur l'environnement axé cette année sur «la maison du futur». La thématique traitera de l'utilisation des matériaux, d'énergie renouvelable, du recyclage des déchets. Des ateliers pédagogiques seront ouverts à d'autres établissements scolaires.

Des investissements importants

La ferme pédagogique du Lycée Agricole vient de bénéficier d'investissements de mise aux normes conséquents. Un bâtiment de logement de génisses viande a été entièrement construit ainsi que le bâtiment de stockage du fourrage. Ces constructions «tout bois» bénéficient des aides du Plan National de Modernisation des Bâtiments d'Elevage et de la Région. L'Etablissement poursuit d'autre part ses investissements dans ses ateliers de diversification petits animaux, ferme pédagogique.
Enfin l'amphithéâtre doit être rénové en 2007. Une étude est en cours pour convertir ce lieu en espace polyvalent. M. PIZZI et la Profession Agricole attendent avec impatience la réouverture de cette salle qui permettait d'établir des liens fructueux entre le monde de l'éducation et celui des Organisations Professionnelles Agricoles par les différentes assemblées générales et autres manifestations qui y étaient régulièrement organisées.

Des résultats encourageants

L'évaluation de la qualité et de l'efficacité d'un établissement passe nécessairement par les taux de réussite aux examens. Le LEGPA de Chaumont-Choignes a un palmarès de résultats très honorable comme le résume le tableau ci-dessous.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2522 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 2522 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui