L'Avenir Agricole et Rural 16 février 2007 à 00h00 | Par F.Thevenin

HAUTE-MARNE - OLYMPIADES DES JEUNES BERGERS EN CHAMPAGNE ARDENNE

La semaine dernière, pour les Olympiades des jeunes bergers en Champagne Ardenne, le lycée agricole de Choignes a reçu 36 élèves issus d’établissements de la région afin de sélectionner les trois meilleurs pour la finale nationale au Salon de l’Agriculture, les 3 et 4 mars prochain.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les acteurs de la Charte régionale de relance ovine, en partenariat avec les établissements d’enseignement agricole ont organisé, au lycée agricole de Choignes, la deuxième édition des «Olympiades des jeunes bergers».
Ce concours se déroule en trois étapes successives avec, dans un premier temps, l’échelon local ou départemental, au sein des établissements, pour une première sélection des meilleurs candidats. La deuxième étape se passe au niveau régional avec, cette année, 36 élèves de la Région et la troisième, la finale nationale, aura lieu au Salon de l’Agriculture, à Paris, les samedi 3 et dimanche 4 mars.
 
Multiples intérêts

L’objectif de ce concours est de valoriser l’élevage ovin auprès des élèves, des apprentis et des stagiaires des établissements d’enseignement agricole public et privé sous contrat. Il permet de donner une image moderne du métier d’éleveur, de motiver les jeunes afin qu’ils se dirigent vers l’élevage ovin et de susciter des vocations.
Les Olympiades ne sont pas dénouées d’intérêts pédagogiques. Elles permettent aux jeunes d’acquérir des connaissances dans le domaine de la production, de mesurer leur aptitude à organiser des situations d’interventions, de montrer leur savoir faire et d’apprendre à gérer une intervention dans le respect des règles d’hygiène et de sécurité.

36 participants

Pour participer au concours, une seule condition devait être remplie par les élèves : avoir plus de 16 ans et, en fonction du nombre total d’élèves présentés, ceux qui sont âgés de moins de 16 ans sont acceptés mais ne peuvent pas participer à la finale nationale. Ils viennent donc de Capa, de Bepa, de Bac Pro, de BTS, de BP REA ou de BPA.
Au bout du compte, six établissements agricoles de la région étaient représentés : Saint-Pouange, Sainte-Maure, Saint-Broingt, Rethel, la MFR de Buxières-les-Villiers et le lycée agricole de Choignes.
Le jury était composé d’éleveurs, d’enseignants et de professionnels de la filière ovine. Ce concours leur donne l’occasion de se rencontrer, de créer des liens et de travailler ensemble.

5 épreuves

La finale interrégionale comprend cinq épreuves. La première est un quiz qui permet de mesurer les connaissances techniques des concurrents. Les 40 questions portent sur la filière, l’alimentation, la reproduction, la sélection, les normes des bâtiments et l’hygiène.
Deuxième épreuve : le parage d’onglons de brebis. Le but est d’intervenir sur une brebis prélevée au sein d’un lot de 20 femelles.
La troisième épreuve consiste à effectuer un tri de brebis en isolant, au sein d’un lot de 30 femelles, trois brebis préalablement désignées par le jury. La quatrième a pour but de noter l’état corporel de cinq brebis et la dernière est une épreuve de maniabilité avec l’utilisation d’un quad. L’objectif est de réaliser un parcours jonché d’obstacles avec un quad attelé d’une remorque dans de bonnes conditions d’efficacité et de sécurité. Le tout dans un temps limité.

Réussite

D’après les membres du jury, les participants ont été remarquables par leur motivation et l’intérêt qu’ils portent à la production ovine. Thierry Linotte, le représentant départemental de la filière, note qu’il est important que la relance ovine passe par les consommateurs mais qu’il faut également s’attarder sur la relève, sur ceux qui vont s’installer.
Le gagnant du concours est Gary Laumont. Il est en Terminale Bac Pro (production animale), au lycée agricole de Choignes. Domicilié à Germainvilliers, il est le neveu d’un agriculteur et tient son succès aux heures passées à apporter son aide sur l’exploitation. Aux côtés des ateliers bovins (lait et viande), porcs et volailles, la structure compte un atelier ovin de 25 mères. Gary Laumont s’occupe régulièrement de la troupe en apprenant chaque jour de nouvelles choses. Après le Bac, il envisage de poursuivre ses études ou de s’installer avec son oncle. En attendant, il est très heureux de représenter la Champagne Ardenne à Paris et de se confronter aux autres jeunes venus de toute la France
Palmarès


1. Gary Laumont
    du Lycée agricole de Choignes (82 points / 100)
2. Guillaume Boulanger
    du Lycée agricole de Choignes (81,5 / 100)
3. Aurélien Leboeuf
    du Lycée agricole de Choignes (80,5 / 100)
4. Emeric Lechesnais
    du Lycée agricole de Choignes (80 / 100)
5. Arnaud Saget
    du Lycée agricole de Saint-Pouange (79 / 100)

Dans la catégorie moins de 16 ans :

1. Maxime Coque de la MFR de Saint-Broingt (51,5 / 100)

 

LES DIFFERENTS PARTENAIRES

 

- GIE Champagne Ardenne lait et viandes

- Interviandes Champagne Ardenne

- EPLEFPA de Chaumont Choignes

- Chambre d’Agriculture de Haute-Marne

- Cobevim

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2526 | décembre 2018

Dernier numéro
N° 2526 | décembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui