L'Avenir Agricole et Rural 09 mai 2018 à 16h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

GROUPAMA VOUS INFORME SUR LES RISQUES D'ORIGINE ÉLECTRIQUE

La prévention s'impose : Trouver des collègues pour investir dans quelques outils est assez facile localement, et cela peut ensuite aller plus loin vers le partage d’automoteurs ou de main d’œuvre en Cuma. Mais il existe des problématiques pour lesquelles l’échelon local n’est pas suffisant ou pertinent. Il faut alors pouvoir engager une réflexion sur un large territoire et adapter le statut et ses règles de fonctionnement.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La prévention des risques liés aux installations électriques nous concerne tous, mais plus particulièrement le monde agricole.

Savez-vous que les risques électriques sont considérés comme les risques les plus fréquents pour l’homme et pour l’animal ? En effet, deux risques majeurs peuvent générer des accidents d’ordre électrique :

L’électrocution : le courant électrique peut traverser très facilement le corps humain, composé d’eau à 60 %. Le corps humain est de ce fait conducteur d’électricité. Le courant entre souvent dans l’organisme par la main utilisée dans le travail ou par les gestes du quotidien. Puis, il suit le trajet le plus court pour rejoindre un point de sortie, c’est-à-dire une partie du corps en contact avec la terre (généralement, un pied).  Sur son passage, l’électricité peut endommager tous les organes qu’elle rencontre, en causant plusieurs types de blessures, plus ou moins graves.

L’incendie, d’origine électrique, est d’ailleurs la première cause d’incendie sur les exploitations agricoles. En deux minutes, un départ de feu peut s’avérer tragique.

Pour les exploitants agricoles, les conséquences d’un incendie peuvent impliquer l’arrêt de l’activité professionnelle pendant plusieurs mois avec une perte de revenus conséquente.

L’origine des sinistres peut avoir plusieurs causes : une surcharge ou une sous-dimension des prises électriques par rapport à la puissance des équipements. Des extensions ou modifications d’une installation électrique par une personne non-compétente, ou le desserrage des connexions dans le tableau électrique,…

Pensez Prévention

La prévention reste le seul moyen de limiter ces risques, voire les éviter. Comment ? Une fois par an, une vérification des risques électriques s’impose. Elle doit impérativement être réalisée par un organisme agrée. Deux avantages à cette visite : d’abord, être en conformité avec la règlementation et avec son assureur, en cas de sinistre, pour une meilleure indemnisation. Ensuite, identifier le plus tôt possible toute anomalie susceptible de provoquer un incendie ou une électrocution. Dès que l’anomalie est constatée, il est nécessaire de faire intervenir très rapidement un électricien agréé.

Quelques recommandations s’imposent :

- Utiliser de la laine de verre ou de roche, réputée incombustible et très peu inflammable pour isoler vos murs et plafonds. Ces matériaux sont en effet certifiés Euro classe A1, A2 ou B.

- Ne pas utiliser les matériaux isolant très inflammables, comme le polyuréthane ou le polystyrène.

- Ne surtout pas stocker de matières dangereuses, combustibles ou inflammables, près des tableaux électriques.

 

Depuis peu, les évolutions technologiques permettent de prévenir efficacement ces risques, grâce à la thermographie Infrarouge. Cette technologie de pointe est utilisée comme outil de diagnostic pour détecter les désordres invisibles à l’œil nu, par une caméra infrarouge. Elle permet, avec une image prise au plus près, de détecter des variations thermiques locales, de visualiser et mettre en évidence des défauts d’isolation, non soupçonnés jusque-là.

 

Cette technologie de maintenance préventive des installations électriques est proposée aux sociétaires agricoles et ACPS (Artisans, Commerçants et Prestataires de Services) de Groupama Grand Est.

Les experts prévention de Groupama Grand Est sont à votre service au : 03 88 188 188

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2525 | décembre 2018

Dernier numéro
N° 2525 | décembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui