L'Avenir Agricole et Rural 08 juin 2009 à 09h38 | Par F.Thevenin

GRANDS TRAVAUX - GRTgaz double son gazoduc

Pour multiplier les sources d’approvisionnement, GRTgaz doit doubler le gazoduc qui aboutit sur la station de compression de Voisines. les enquêtes préalables ont déjà commencé.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Voisines et une station de compression importante pour la distribution du gaz dans le sud-est de la France (l’équivalent d’une dizaine de réacteurs nucléaires !). L’énergie provient pour le moment en grande partie de la Russie. Un terminal est prévu sur la Manche (Dunkerque, le Havre ou Zeeburgge) pour sécuriser un approvisionnement qui a été quelque peu remis en cause ces derniers temps. Le choix du site sera arrêté en juin 2010, mais GRTgaz prend les devants car la mise en place d’un gazoduc prend près de quatre années.

UN CHANTIER EXCEPTIONNEL


Pour transporter cette nouvelle énergie, GRTgaz anticipe en créant une conduite supplémentaire qui partirait de Cuvilly dans l’Oise pour aboutir à Voisines.

Il s’agirait d’un “tuyau” de 1 220 mm contre 750 pour le précédent posé à la fin des années soixante-dix. Ce sera une première en France avec un diamètre aussi important. Cela nécessitera des moyens et une emprise de terrain considérable pendant les travaux, de l’ordre de 30 m. Les travaux sont programmés pour 2 012 mais les études préalablement ont commencé.

UN TRACÉ PROCHE DU PRÉCÉDENT


Le fuseau d ‘étude de tracé a été délimité (cf photo) mais il est fort probable que le nouveau gazoduc suive le précédent, avec un écartement de l’ordre de 10 m.

Des études écologiques ont déjà débuté, et un “arrêté de pénétration” a été pris à cet effet le 5 février 2009 pour autoriser les écologues (Cabinet Egis) à faire les premiers constats sur les communes concernées.

La FDSEA et la Chambre d’Agriculture viennent d’être contactées dernièrement par les responsables de GRTgaz pour relayer l’information et jouer leur rôle de représentation.

Des réunions d’information seront programmées dans les prochaines semaines dans les communes pour expliquer aux agriculteurs et aux propriétaires les modalités d’exécution du chantier qui ne devrait commencer qu’à partir de 2 012.

GRTgaz a en effet prévu d’engager la procédure de DUP (Déclaration d’Utilité Publique) en 2010, de faire les premières enquêtes parcellaires au cours du 1er trimestre 2 011 et réaliser les travaux en 2 012 pour une mise en service en 2 013.

La FDSEA et la Chambre d’Agriculture suivront évidemment de près toutes les phases, particulièrement celles relatives à l’établissement des servitudes et à l’indemnisation des dommages qui feront l’objet d’un protocole harmonisé au niveau interrégional.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2521 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 2521 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui