L'Agriculteur Normand 13 novembre 2019 à 10h00 | Par T.Guillemot

Glyphosate : rien dans les urines, rien dans le blé

llll La peur du glyphosate est irrationnelle, sans fondement scientifique. Nous en avons une preuve supplémentaire aujourd’hui. Ils sont trois, Xavier, Geoffroy et Bertin. Trois céréaliers de la plaine de Caen. Il y a quelques mois, ils étaient les premiers agriculteurs utilisateurs de glyphosate à tester eux aussi leur urine.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
S’ils n’ont pas de glyphosate dans leur urine, restait à savoir si la molécule est présente dans le blé qu’ils cultivent. Bertin , Geoffroy et Xavier, ont fait analyser leur blé par un laboratoire indépendant. Résultat au minima : 3000 fois inférieur à la limite maximale autorisée. DR
S’ils n’ont pas de glyphosate dans leur urine, restait à savoir si la molécule est présente dans le blé qu’ils cultivent. Bertin , Geoffroy et Xavier, ont fait analyser leur blé par un laboratoire indépendant. Résultat au minima : 3000 fois inférieur à la limite maximale autorisée. DR - © DR

Le verdict était venu d’un Centre Hospitalier Universitaire français :
ils ont un taux de présence glyphosate et AMPA non détectable inférieur à 0,4 ng/millilitre.
S’ils n’ont pas de glyphosate dans leur urine, restait à savoir si la molécule est présente dans le blé qu’ils cultivent.
Xavier, Geoffroy et Bertin ont fait analyser leur blé par un laboratoire indépendant.
Résultat au minima : 3000 fois inférieur à la limitemaximale autorisée.
Pour la FDSEA du   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Agriculteur Normand

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2578 | décembre 2019

Dernier numéro
N° 2578 | décembre 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui