L'Avenir Agricole et Rural 13 avril 2016 à 08h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

GLYPHOSATE : Bruxelles demande à l’industrie la transparence

Le commissaire européen insiste auprès de l’industrie phytosanitaire pour qu’elle publie l’intégralité des études sur le glyphosate soumises lors de la demande de renouvellement de son autorisation. Un moyen selon lui de faciliter les discussions en cours sur cet herbicide, le plus utilisé dans le monde. Quatorze études sur sa cancérogénicité vont être consultables à titre exceptionnel, répond l’industrie. Les organisations agricoles demandent, elles, que le glyphosate soit autorisé le plus rapidement possible.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le commissaire européen à la santé Vytenis Andriukaitis, dans une lettre adressée le 4 avril au président de la task force sur le glyphosate, Richard Garnett, demande à l’industrie phytosanitaire de publier la totalité des études sur le glyphosate qu’elle a fournies à l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa). Le commissaire a déjà annoncé qu’il compte travailler pour introduire plus de transparence dans le dispositif européen d’autorisation des produits phytosanitaires. Dans son courrier, il assure avoir toute confiance dans le sérieux de l’évaluation de l’Efsa sur la base des informations soumises par l’industrie. Mais souligne-t-il, « en même temps, je suis conscient du fait qu’une partie importante de la société civile est préoccupée par la différence entre les résultats de l’Efsa et du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) sur la cancérogénicité du glyphosate ». Selon Vytenis Andriukaitis, la publication des données brutes transmises à l’Efsa serait bénéficiaire pour la société dans son ensemble et faciliterait les discussions en cours et le processus de prise de décision. Bruxelles a décidé de reporter le vote prévu sur ce dossier faute de majorité qualifiée entre les États membres.

La task force sur le glyphosate a accepté le 6 avril « de fournir volontairement l’accès par une salle de lecture physique et à titre exceptionnel à des copies de l’ensemble des quatorze études de cancérogénicité présentées » dans le dossier de demande de ré-autorisation.

 

Utile aux techniques sans labour

Les organisations et coopératives agricoles de l’UE (Copa-Cogeca) demandent de leur côté, dans une lettre au commissaire à la santé et aux parlementaires européens d’autoriser sans délai le glyphosate. Cette substance présente de nombreux avantages pour les agriculteurs, explique le Copa-Cogeca : il est autorisé dans tous les États membres, il est utilisable sur un vaste spectre de cultures et il est peu cher. Et d’ajouter que ne pas approuver cet herbicide, le plus utilisé dans le monde, bénéficierait aux pays tiers qui exportent vers l’UE. Autre argument avancé : le glyphosate est nécessaire à certaines pratiques agricoles telles que le semis direct (sans labour) et de travail réduit du sol, qui contribuent à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et de l’érosion des sols.

 

Le Parlement européen se prononcera lors de la session plénière du 11 au 14 avril sur le projet de résolution de sa commission de l’environnement appelant Bruxelles à ne pas renouveler l’autorisation du glyphosate dans l’UE tant que « les craintes subsisteront sur son caractère cancérigène et de perturbateur endocrinien ».

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2466 | octobre 2017

Dernier numéro
N° 2466 | octobre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui