L'Avenir Agricole et Rural 07 novembre 2019 à 09h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

FRSEA GRAND EST : DYNAMIQUES FÉMININES EN DÉPARTEMENT

La Commission Régionale des Agricultrices s’est réunie à Laxou mardi 15 octobre. Les représentantes départementales se sont mobilisées et ont répondu présentes à l’invitation d’Emilie Boulanger, Présidente Régionale de la Commission.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Sophie Hanesse a fait une présentation détaillée des apports nécessaires à une alimentation diversifiée et équilibrée.
Sophie Hanesse a fait une présentation détaillée des apports nécessaires à une alimentation diversifiée et équilibrée. - © FRSEA GE

L’actualité syndicale était bien sûr à l’ordre du jour : au cœur des préoccupations, comment améliorer la disponibilité des femmes ? En effet, au-delà des contraintes professionnelles et de l’organisation du travail sur l’exploitation auxquelles le remplacement peut répondre, les contraintes familiales et domestiques restent un frein à l’engagement et à l’investissement au sein des organisations professionnelles et notamment syndicales.

Les départements ont présenté les actions développées sur leurs territoires : une marche autour du Lac du Der pour soutenir «octobre rose» ou encore l’opération fermes ouvertes qui permet chaque année de recruter de nouvelles représentantes pour la Marne. Une journée «gestes des premiers secours» en partenariat avec la MSA est organisée en Meurthe-et-Moselle ainsi qu’une rencontre autour de l’évolution du statut d’agricultrice enrichie de quatre témoignages. Des visites d’exploitations «atypiques» ont été organisées dans les Vosges et la création d’un compte Facebook est en projet. Quant à la Meuse, le goûter offert par les agricultrices à Verdun Expo a rencontré un franc succès, et une journée «apiculture» est en prévision.

 

La viande, mangez-en !

Les agricultrices, très actives sur le terrain, dans le cadre des fermes ouvertes ou d’interventions dans les écoles, sont souvent en situation de devoir expliquer et de défendre l’idée qu’une alimentation diversifiée, intégrant notamment de la viande, est primordiale pour le développement de l’enfant… et pour la bonne santé de l’adulte. Parfois démunies face à des théories «farfelues», elles ont souhaité «s’outiller» pour répondre avec tact et pédagogie mais surtout en s’appuyant sur des arguments scientifiques.

Dans ce cadre, Magalie Fraszczak-Guillaume est venue présenter les actions et les outils développés par Interbev (Interprofession Bétail et Viande) et Sophie Hanesse, diététicienne nutritionniste du réseau, a fait une présentation détaillée des apports nécessaires à une alimentation diversifiée et équilibrée. Les éléments apportés permettent de mieux comprendre le rôle de la viande dans la nutrition, et, à travers quelques données-clés de faire tomber les idées reçues. Entre autres explications, la viande apporte les acides aminés nécessaires à l’assimilation du fer. Aucun aliment ne peut remplacer la viande rouge (de bœuf) pour lutter contre l’anémie car elle est la plus riche en fer mais surtout, la mieux absorbée. Aux détracteurs qui pensent que les légumineuses peuvent jouer ce rôle, la diététicienne explique qu’à la place de 100 grammes de bœuf, 300 grammes de lentilles sont nécessaires (après absorption) pour un apport identique en fer. Les interactions entre les différents types d’aliments sont vitales, en effet il est important de manger des aliments diversifiés. Le message à retenir reste de manger de tout, donc de la viande !

La présidente a rappelé qu’une formation «Oser s’affirmer en toutes circonstances» était organisée par la FNSEA à destination des membres de la commission des agricultrices les 26 et 27 novembre et les a encouragées à s’y inscrire.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2573 | novembre 2019

Dernier numéro
N° 2573 | novembre 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui