L'Avenir Agricole et Rural 09 janvier 2014 à 08h00 | Par GEC

Formation - De l’élevage à l’assiette : comprendre pour compter juste…

Produire ce qui se vend tout en gagnant de l’argent est indispensable pour pérenniser une filière. C’est pourquoi les éleveurs biologiques comme traditionnels qui souhaitent engraisser leurs bovins pour les filières locales ont sollicité la Chambre d’agriculture pour la mise en place de formations et de conseils adaptés à leurs attentes. La porte de ces formations vous est aussi ouverte, leurs programmes ont été concoctés avec la complicité des éleveurs…

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Deux formations pour juger, peser, calculer et vendre au bon prix.
Deux formations pour juger, peser, calculer et vendre au bon prix. - © Reussir

Avoir le bon coup d’œil…

A la demande de plusieurs éleveurs soucieux d’optimiser leur atelier d’engraissement et leurs ressources fourragères, la Chambre d’agriculture organise deux formations innovantes en février prochain. Eleveurs traditionnels et biologiques pourront y confronter leurs savoir faire, leurs expériences et profiteront de l’expertise de conseillers spécialisés.

Philippe CAUSSIN spécialiste du pointage considère que pour bien engraisser une bête il faut avant tout bien juger son état initial et mesurer son potentiel…Quelques indicateurs extérieurs sont nécessaires pour ce faire. Ainsi le 20 février au matin, au travers de nombreux exercices pratiques, il partagera son savoir-faire avec les éleveurs participant au stage «Conduite des bovins à l’engraissement pour une commercialisation réussie».

A l’issue de la matinée chaque participant sera capable de reconnaître dans son troupeau les génisses à conserver pour la reproduction, celles à engraisser, celles à vendre. De même ils pourront sélectionner les meilleures réformes et broutards à engraisser.

A l’issue de cette matinée, les éleveurs seront aussi en mesure de juger, au quotidien, de l’évolution de l’état d’engraissement de leurs animaux pour, si besoin, ajuster les rations et recomposer les lots…

Bien calculer ses rations

Au cours de l’après-midi du 20 février, Laurent ANTOINE et Philippe CAUSSIN aideront les éleveurs à élaborer des rations adaptées à leur cheptel comme à leurs échéances de commercialisation et à la qualité attendue par le client. En effet quelque soit son débouché, grande surface, boucher, négociant ou particulier, l’éleveur doit composer avec les exigences de sa clientèle, tout en en optimisant sa marge et en valorisant la ressource fourragère disponible sur son exploitation …

Comprendre la qualité des carcasses

Fin février, les éleveurs souhaitant mieux comprendre l’impact de l’alimentation et du type bovin sur le classement des carcasses, sur leur rendement en viande, sur la qualité des divers morceaux pourront profiter de l’intervention de professionnels de la découpe bovine, avec à la clé, des dégustations de viandes, des exercices pratiques autour du classement des morceaux, ou encore autour du vocabulaire de viande…L’enjeu de cette journée sera de mieux connaître la viande, les divers morceaux et leur utilisation pour mieux les vendre et mieux engraisser les animaux.

Deux formations innovantes pour optimiser l’engraissement de son cheptel bovin

Jeudi 20 février :

Conduite des bovins à l’engraissement pour une commercialisation réussie

Au travers des exercices pratiques vous apprendrez à jauger l’état et le potentiel des différents animaux de votre troupeau puis à établir des rations adaptées aux ressources de votre exploitation et aux besoins de votre atelier d’engraissement.

Frais de participation : 60 Euros nets de taxes 

(avec droit à crédit d’impôt / formation)

 

Lieu : secteur Joinville

 

Dernière semaine de février (jour à préciser) :

Connaître la qualité des viandes pour mieux vendre

Des professionnels des métiers de la découpe et de la préparation des viandes bovines vous feront découvrir la composition d’une carcasse, la manière de juger une viande et de classer les morceaux. Toute la journée ils vous initieront aux vocabulaires des viandes, au bon usage culinaire de divers morceaux de viande.

Frais de participation : 60 Euros TTC (avec crédit d’impôt)

Lieu : à préciser Chaumont ou Bar le Duc

 

Inscriptions, PROGRAMME, TARIF, CONDITIONS Générales

de vente sur demande, auprès de :

Carole LE ROUSIC - Chambre d’agriculture - 03.25.35.00.60


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2526 | décembre 2018

Dernier numéro
N° 2526 | décembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui