L'Action Agricole Picarde 27 juin 2019 à 06h00 | Par Propos recueillis par Florence Guilhem

Foncier agricole : «on va tout droit vers le modèle anglo-saxon»

L’essentiel des marchés fonciers ruraux en 2018, avec Emmanuel Hyest, président de la FNSafer. Particularités du marché, prix moyens, qui achète, et les risques qui pèsent sur le modèle agricole.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Emannuel Hyest : «Avec la financiarisation croissante de l’agriculture, l’agriculteur ne sera plus maître de ses décisions et des capitaux.»
Emannuel Hyest : «Avec la financiarisation croissante de l’agriculture, l’agriculteur ne sera plus maître de ses décisions et des capitaux.» - © D. R.



Quelles sont les particularités que vous avez relevées au sujet des marchés fonciers ruraux en 2018 ?

Nous sommes toujours sur un marché ouvert, qui se situe à 1,6 %. Même si ce pourcentage paraît faible, il est le double de celui des autres pays européens. Nous sommes plutôt sur un marché consolidé, avec peu d’augmentations, mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Action Agricole Picarde

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2556 | juillet 2019

Dernier numéro
N° 2556 | juillet 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui